AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de theannashaw


theannashaw
  12 juillet 2019
Un livre de Cécile Chomin c'est toujours synonyme de beaucoup de choses : pas de mal de moments cocasses pour commencer, voire de situations totalement loufoques, des personnages perfectibles mais si réalistes qu'on ne peut que s'attacher à eux, un panel d'émotions allant du rire aux larmes avec une prédominance pour le rire malgré tout. Et surtout un livre de Cécile Chomin c'est l'assurance de passer un très bon moment de lecture. Aussi quand j'ai découvert que sortait juste avant l'été une nouvelle histoire signée par l'autrice, une histoire dont la couverture et le résumé fleuraient bon l'été, j'ai plongé sans hésiter à la suite des sept héroïnes de ce rocambolesque enterrement de vie de jeune fille.

Quand sept filles s'en vont au bord du lac de Côme pour l'enterrement de vie de jeune fille de la première, le voyage devrait être sous le signe de l'amitié, de la bonne humeur et du farniente. Sauf que la mariée disparaît soudain en ne laissant rien de plus qu'un pauvre mot d'explication obligeant les six autres à mettre un temps de côté leurs vieilles rancoeurs, leurs différents et leurs états d'âmes personnels pour tenter de comprendre ce qui a bien pu passer par la tête de leur copine et trouver le fin mot de l'histoire pour savoir s'il y a encore quelque chose à sauver ou si le mariage a définitivement pris l'eau.

Et évidemment, comme prévu, c'était une lecture terriblement agréable. D'abord parce que l'on s'attache à chacune des sept héroïnes de cette histoire qui nous rappelle un peu notre propre bande de potes, ces gens qui ne s'entendent pas forcément entre eux mais qui sont prêts à faire avec parce qu'ils sont liés par leur affection pour une seule et même personne et que cette affection compte plus que tout. Ce qui n'empêche évidemment pas quelques crêpages de chignon et autres disputes d'anthologie. Mention spéciale à l'hilarante scène de la piscine tout simplement mythique !

Parce qu'évidemment, comme prévu, c'est tordant. Cécile Chomin a l'art et la manière de mettre ses personnages dans des situations impossibles dont ils ressortent sains et saufs mais parfois l'amour propre en berne. J'ai donc beaucoup ri dans ce roman mais j'ai également attendu avidement le dénouement du petit mystère que nous propose l'autrice à savoir pourquoi Juliette, la future mariée a-t-elle soudain pris la tangente et le mariage va-t-il ou non avoir lieu ? Des questions qui nous taraudent d'un bout à l'autre du roman qui connaît de nombreux rebondissement. de quoi maintenir notre intérêt éveillé.

Mais il n'y a pas que le rire dans la vie. Quand on met ensemble sept personnes aux caractères, aux aspirations et aux désirs différents, des choses intéressantes se passent. Et quand elles doivent faire face à l'adversité les coeurs s'ouvrent, les langues se délient et des affinités apparaissent parfois là où on les attendait le moins. L'occasion aussi pour Cécile Chomin d'évoquer à travers les voix de ses personnages des messages importants sur l'insécurité, la pression sociale à se mettre en couple, le désir de maternité, le soutient entre filles, les étiquettes et les réputations qui colle à la peau et tant d'autres sujets encore si importants et amenés ici avec délicatesse et sans que cela ne sonne comme une leçon de morale.

J'ai aimé le fait que les chapitres soient alternés de manière à ce que nous ayons à tour de rôle le point de vue que chacune des participantes de cet étrange enterrement de jeune fille ce qui nous permet à la fois de suivre la trame principale de l'histoire mais également toutes celles annexes propres à chacune des sept jeunes femmes. Cela nous permet de les voir s'épanouir et aidées les unes par les autres à s'affranchir en partie de ce qui les rongent et les empêche de vivre pleinement leurs vies.

7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) est une ode à l'amour : le premier, celui de jeunesse dont on croit qu'il durera pour toujours ; celui d'été, dont on voudrait qu'il survive à l'automne ; celui qui finit mal, et donc qui marque ; celui pour lequel on s'engage et qui demande quelques sacrifices et compromis ; celui inattendu qui surgit au détour d'un train. Mais plus que tout ce roman est une ode à l'amitié, au girl power, à ce sentiment de sécurité et de toute puissance que l'on ressent quand on est entouré de gens qui nous aiment et nous acceptent tel que nous sommes et seraient prêt à faire le tour du monde, ou dans ce cas précis du Lac de Côme, pour venir en aide à une amie en détresse.

Comme je l'ai déjà dit j'ai vraiment passé un très bon moment avec cette romance épique et un peu dingue de Cécile Chomin qui sent bon l'été, les vacances et les virées entre copines. J'ai beaucoup ri et même versé une petite larme à deux ou trois moments particulièrement émouvants ou tendres. Et je n'ai eu qu'une envie en refermant ce roman : partir en vacances avec ma propre bande. Un roman positif et solaire comme on aime en lire en cette période estivale !
Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus