AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de gabrielleviszs


gabrielleviszs
  04 août 2017
Je remercie NetGalley ainsi que la maison d'édition Harlequin pour m'avoir fait découvrir cet auteur.

J'aime beaucoup l'historique et je dois dire que lorsque j'ai lu le résumé, je me suis dit que j'allais passer un bon moment. Ce qui est le cas.

Nous débutons en 1662, avec la probabilité qu'une femme est en train de mourir. Avant de donner son dernier souffle, elle va tout faire pour donner deux reliques à son amour afin de préserver l'humanité de ces fardeaux. le miroir et la perle qui ensemble s'amusent à balayer tout sur leur passage. Mythes ou légendes, ou tout simplement réalité ? Ces deux objets sont au coeur d'un plus grand problème : l'esprit humain croit-il ou non en la magie quelle qu'elle soit ? Puis nous passons dans notre époque par un coup de fil affolé, Ben, le frère de Holly, a disparu sans laisser de traces, laissant derrière elle une petite fille de 6 ans seule dans le moulin où ils étaient tous les deux. Un rapport entre les deux époques ? Pas au premier abord et pourtant en creusant un peu plus la surface, en suivant les recherches sur quoi allons-nous tomber ?

Le livre passe d'une époque à une autre, du XVIIème siècle au notre sans que cela soit forcément un chapitre après l'autre. La Reine Elisabeth Stuart, surnommée la reine d'hiver et William Craven ; Mark et Holly, Lavinia et Robert ? Qu'est-ce que ces couples ont en commun ? Rien à priori, si ce n'est que dans chacune de ces histoires, le miroir, ou la perle ou encore les deux font leur apparition. Une soif de pouvoir qui est capable de faire commettre n'importe quel préjudice. Et pourtant, l'auteur met une Reine Elisabeth forte, bien plus que son mari. Il ne lui manque plus que le pouvoir de lever une épée. elle est capable de faire croire qu'elle est frivole pour obtenir ce qu'elle désire et entendre ce qu'il faut. L'époque, ce XVIIème siècle est emplit de trahisons, de secrets, de soif de pouvoir, de conquérir les terres ou de les récupérer. Holly est à la recherche de son frère qui a disparu. Une disparition inquiétante, qui va la mener tout droit à Ashdown Park, là où semble-t-il des phénomènes se sont produits il y a des siècles !

La question que je me suis posée un bon nombre de fois était : mais où cela va bien mener ? D'accord j'en avais une petite idée, très rapidement, les phénomènes "fantastiques', non plutôt paranormales laissent un goût de "reviens-y". Même si certains points sont très visibles, d'autres ont réussi à me surprendre. L'auteur a su mêler le passé et le présent, laissant les événements se produire afin de donner plus de détails et surtout toujours plus de questions. Il arrive à laisser le suspense entre deux époques, s'arrêtant juste là où je n'aime pas, à savoir au moment où cela commence à devenir intéressant !

Holly est un personnage intéressant. le lien avec son frère est très fort et semble lui mettre des oeillères. Alors qu'elle décide de tout plaquer (sa vie à Londres, son fiancé) pour venir vivre au moulin même où Ben a disparu n'est pas une mince affaire. Graveuse sur verre, ayant un talent fou mais ne sachant pas comment se vendre, elle va aller de découverte en découverte, tant sur sa propre famille, que celles qui ont pu passer par Ashdown Park. le lieu est vivant, imprégné des souvenirs qui ne sont pas tout rose. Mark vit dans son époque, pourtant il fait penser à un chevalier sur son cheval blanc, sans la monture. Ancien de l'armée, ayant subit le syndrome post traumatique de guerre, il est de retour dans cette petite ville, ou plutôt village pour se reprendre en main. Entre les deux c'est tout feu tout flamme, un désir immense qui pourtant donne matière à réflexion. Pourquoi si vite ? Pourquoi le rejette-t-elle juste après cette nuit ? Pourquoi se sent-elle si coupable ? La disparition du frère est belle et bien présente, mais est-ce uniquement cela ?

Je ne saurais pas quelle époque est la meilleure, car à mes yeux, j'ai adoré suivre les trois. Oui, les trois, même si seules deux sont exposées. La troisième parle de Lavinia, une courtisane du début du 19ème siècle. Elle prend une place importante dans la vie de Holly qui est tombé sur son manuscrit par hasard. J'ai beaucoup aimer lire ce manuscrit aux yeux de Holly, apprendre à la connaître. Tout comme Craven qui semble espérer quelque chose de plus de la Reine.

Aventures, trahisons, suspenses, un soupçon de thriller et de romances, des sentiments qui se doivent d'être cachés et d'autres qui sont à découverts. Les recherches de l'auteur sont importantes et on le ressent bien. Les détails sont minutieux, bien entendu certains points sont imaginés, mais la broderie est fine en comparaison de la réalité. Les chevaliers de la Rose-Croix, cela faisait un sacré bout de temps que je n'en avais pas entendu parler.

En conclusion, un livre qui parle d'amour, de siècles traversés, d'objets qui ont leur importance dans le récit et qui semble tout autant malfaisant que bienfaisant. cela dépend de la façon dont ils sont utilisés. Un beau mélange de notre époque et d'histoire, avec un soupçon de thriller. Des personnages qui sont pour beaucoup dans l'histoire. J'ai passé un très bon moment de lecture !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-miroir-des-amants-nicola-cormick-a130917792
Lien : http://chroniqueslivresques...
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox