AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Ulysse50


Ulysse50
  19 mars 2021
Elle est attirante Cathy sur la couverture du livre. Comme si elle nous invitait à la suivre dans son grand voyage initiatique.
Bien loin de sa Picardie dévastée de l'après-guerre, les portes du rêve argentin s'ouvrent sur une nouvelle vie pleine de promesses.
De 1949 à 1953, nous suivons cette belle jeune femme découvrant à la fois un nouveau pays, une nouvelle culture, mais aussi comment échapper au destin tout tracé d'une jeune femme à cette époque. Cathy veut devenir une vrai “portena”, une argentine à part entière, moderne et indépendante.
Mais l'aventure tourne court. le rêve argentin se transforme en bourbier.
Alors changement de décor et de style dans la deuxième partie. Cathy doit rentrer en France et abandonner ses rêves. Retour brutal au réel et à la campagne picarde. Mariage forcé et arrangé. Cathy se métamorphose. Cet être solaire devient une femme au foyer résignée, au dos voûté, et une mère maltraitante.
L'autrice entre alors en jeu car elle est la fille de Cathy. Fini le romanesque. Place à l'écriture coup de poing. Et les coups pleuvent dans tous les sens du terme. Malgré la souffrance, Andrea Delaleau ne cherche pas à régler ses comptes avec sa mère mais à renouer le fil, à comprendre ses secrets argentins.
C'est un récit bouleversant, tendre et violent qui vous prend aux tripes, et surtout une superbe déclaration d'amour à sa mère.
Et dire que c'est un premier roman. Chapeau !
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (1)voir plus