AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  20 février 2021
ENFIN. Enfin un BON livre tiré du lot vintage. Un super livre, même. Un qui pourrait tout à fait être réédité maintenant tant il n'a pas pris une ride !

Le résumé ne donnait pourtant pas envie, mais Joanna n'est pas la bonniche que l'on pouvait croire : oui, elle récupère tous les animaux qui traînent et oui, elle adore cuisiner pour les autres, mais elle aime *vraiment* ça. Son amie Betsy est elle allergique à la cuisine, ne s'en cache pas, et son mari s'en accommode très bien. Joanna ne ressemble pas à la plupart des héroïnes de la fin des années 70 : pas nunuche pour un rond, émancipée par la force des choses et profondément optimiste ; à l'instar des villageois, on ne peut que la trouver sympathique. Même si sa méfiance à l'égard de Peter paraît exagérée.

Autant prévenir les allergiques au triangles amoureux, si Joanna n'hésite pas vraiment entre Allan et Peter, le premier n'étant à ses yeux rien de plus qu'un ami, les deux hommes sont bien déterminés à ravir le coeur de la belle.
Allan est un antagoniste très intéressant. Contrairement à de nombreux héros de romance, il ne se montre pas « méchant » en soi : ni agressif, ni manipulateur. Non, c'est juste un bon gros c****d, comme on peut en croiser dans la vraie vie. Jaloux et possessif, il reproche à Joanna de cuisiner pour Betsy, mais est le premier à profiter des mêmes largesses. Il n'aime pas non plus qu'elle sorte avec d'autres, même s'il ne l'en empêche pas (encore heureux !). Bref, il est toxique à petite dose, de façon insidieuse, et tout le monde le voit... hormis Joanna.
A l'inverse, Peter est un véritable sucre. Prévenant, attentionné, respectueux... mais si froid et réservé que Joanna ne sait pas sur quel pied danser. D'autant que sa réputation de séducteur ne l'incite pas à lui faire confiance...

Globalement, ce bouquin est tout doux et assez feel-good. Il y a beaucoup de bienveillance de la part des habitants du village, Betsy est une amie en or qui n'hésite pas à se montrer honnête, même Caroline, la rivale de service, se montre désagréable sans exagération. Et l'on ne s'y ennuie pas grâce à un rebondissement inattendu et bien placé.

En revanche, la plume de Jane Donnelly, tout en phrases très courtes, n'aide pas à rentrer facilement dans l'histoire, avec un côté très « Voilà machin. Il tenait la boutique bidule truc. Avant, il habitait dans la ville chose. Mais il avait préféré revenir. Quand il était petit... ». Bref, il faut un petit moment avant de faire abstraction de cette narration pas très immersive, qui a tendance à s'améliorer une fois que l'on connaît tout le monde et que l'histoire avance.

Invitation à l'amour est une lecture résolument feel-good, pleine de bonne humeur, de personnages attachants et d'animaux rigolos. Sans ce côté haché au départ et le comportement de Joanna sur la fin, qui manque un peu de logique, j'aurais sans hésiter accordé un point de plus !
Une très bonne lecture néanmoins, qui a frôlé de peu le coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus