AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Christio


Christio
  27 mai 2019
Cet ouvrage de Hayley Edwards-Dujardin, historienne de l'art et de la mode, tombe à point nommé, alors que l'on fête le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Parfaite introduction pour les néophytes, il permet de découvrir 40 oeuvres du génie italien. Il s'agit d'oeuvres célèbres (La Joconde, La Cène, L'Homme du Vitruve), mais également de tableaux méconnus tout aussi intéressants ou encore de croquis, d'esquisses ou de pictogrammes dessinés par le génie le plus créatif de l'Histoire. Il semble qu'il n'y ait pas un seul domaine auquel il ne se soit pas intéressé : la peinture, le dessin, la sculpture, l'architecture, mais également l'anatomie humaine, les mathématiques, l'astronomie et bien plus encore.

Le ton du livre est plutôt moderne et didactique, sans effusion de termes techniques susceptibles de rebuter le lecteur. L'auteure a choisi de présenter les oeuvres sous forme de notices, avec de superbes illustrations, des chronologies et d'autres repères visuels. Pour agrémenter l'exercice, elle distille aussi de nombreuses anecdotes. La quatrième de couverture en livre d'ailleurs d'emblée quelques unes qui intriguent le lecteur et lui donnent envie d'en savoir plus : « Saviez-vous que La Joconde a voyagé à bord du Paquebot France en 1962 ? (…) Qu'Andy Warhol a imaginé un cycle d'oeuvres inspirées de la Cène ? ».

L'approche personnelle de Hayley Edwards-Dujardin et le ton utilisé rendent le texte plus vivant. le lecteur peut explorer le travail de Léonard de Vinci sous un angle différent, sans qu'aucune connaissance préalable en art ne soit nécessaire.

Si les peintures sélectionnées sont toujours aussi belles et majestueuses, on est aussi bluffé par les croquis précurseurs et esquisses de Léonard de Vinci. Seront ainsi rassemblés dans des carnets (Codex) totalisant plus de 5000 pages, des croquis, feuillets, notes et ébauches touchant à tous les domaines. On découvre par exemple son esquisse d'escalier hélicoïdal dont les plans, selon certains, auraient été proposés pour le Château de Chambord. Ou encore le schéma d'une structure en bois composée de ressorts, d'engrenages et d'arbalètes, le tout posé sur des roues. Est-ce un chariot ou serait-ce une voiture? En 1936, Mussolini présentera ce dessin comme la « Fiat de Leonardo ».

Plus surprenante, cette page griffonnée d'animaux, essentiellement des chats. Il s'agirait, non pas d'études anatomiques, mais d'observations sur les différents comportements du félin. À ce propos, Hayley Edwards-Dujardin indique que certains écrits de Léonard de Vinci laissent penser qu'il était végétarien. Apparemment, il se rendait sur les marchés pour y acheter des oiseaux en cage et leur rendre la liberté.

Au fil du livre, le lecteur glane ainsi de nombreuses anecdotes savoureuses sur de Vinci et son travail. Avec ses rébus et ses jeux de mots, il était par exemple, l'amuseur mondain de la cour de Milan, ce qui lui garantissait avant tout la tranquillité de la création.

J'ai été très surprise d'apprendre que les dessins de Léonard de Vinci étaient l'un des plus grands trésors du Château de Windsor, et donc de la famille royale britannique. Plus de 600 dessins (dont 7 sont illustrés dans cet ouvrage) sont ainsi conservés à la Royal Library depuis le milieu du XVIIIème siècle.

Ce livre est une bonne entrée en matière pour tout lecteur désireux d'en savoir plus sur Léonard de Vinci ou simplement de le redécouvrir. « Plus on connaît, plus on aime » disait-il. Les ouvrages consacrés à ce génie ne se comptent plus. Par exemple, la liste Divin Vinci proposée par Alzie sur le site Babelio en recense plusieurs qui apportent un autre éclairage sur Léonard de Vinci et permettent de découvrir d'autres facettes cachées de l'artiste.

J'ai apprécié ce livre de belle qualité dont le prix est peu élevé. Avec ses illustrations en couleurs et son papier plutôt épais, il est très agréable à feuilleter. Merci à Babelio et aux Éditions du Chêne de m'avoir permis de le découvrir.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox