AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MassLunar


MassLunar
  06 mars 2019
Voici une agréable surprise dans le domaine du roman fantastique contemporain. Faerie est en effet d'abord un roman surprenant par son jeu du merveilleux qu'elle insère dans un cadre angoissant. En fait, dans ce titre, Raymond E. Feist ne mettre pas en scène la fantasy et le merveilleux qui la compose comme justement un dépaysement onirique, une force bienveillante, une rêverie manichéenne mais bien comme une menace face aux humains (en l'occurrence, ici une famille américaine recomposée plutôt aisée).
Raymond E. Feist fait partie de ces nombreux auteurs rôlistes qui s'affichent d'abord comme des artisans de l'imaginaires, des créateurs d'un ou plusieurs mondes dont il dresse le fil générationnel à travers plusieurs cycles. Je ne connais pas du tout son univers de Mikdemia qui est connu en littérature sous la saga des Chroniques de Krondor. Je ne pourrais donc pas comparer cette saga avec Faerie, Mais, honnêtement, je pense qu'il n'y a pas de comparaison à faire. Je recommande Faerie à celle et ceux qui veulent découvrir une autre facette, une autre vision de ce que nous nommons fantasy ou tout simplement Faerie. C'est un titre solide, efficace dans lequel l'auteur combine à la fois la nostalgie d'un imaginaire hérité et rêvé par le folkore, les contes oraux, les légendes et la peur, voir la terreur du mystère issue de ce même imaginaire.
Nous retrouvons bien vite le thème de la hantise qui vient harceler cette famille américaine. L'auteur multiplie les passages angoissants, surprend avec quelques scènes assez crues ( attention public adulte conseillé) et finit par nous entraîner malgré nous dans une remarquable spirale de merveilleux plutôt troublant. La trame est haletante, l'auteur parvient à poser un rythme d'abord assez calme avant que l'étau tragique ne se resserre brutalement sur la petite famille. Il élargit de plus en plus son intrigue qui finit par dépasser le simple contexte de la "petite " forêt hanté. le suspenses est là.
Seule ombre au tableau : des personnages un peu insipides. En effet, j'ai trouvé que cette petite famille manquait singulièrement de charisme. On a droit à une romance assez teenage, un couple pas forcément présent, seuls les petits jumeaux finissent par gagner une certaine consistance comme si le véritable centre d'intérêt de l'oeuvre de Feist demeure les enfants et leur rapport avec le merveilleux. Après, je ne serais pas trop sévère car on s'attache toujours à ces protagonistes mais je me demande si l'auteur n'est pas un peu plus à l'aise avec des personnages ancrés dans de la pure fantasy qu'avec des personnages plus réalistes, plus banals... D'ailleurs on regrettera quelques passages de dialogues qui m'ont donné l'impression de voir un téléfilm joyeux du dimanche.

En résumé, j'ai vraiment bien aimé Faery. C'est avant tout un roman fantastique d'angoisse, ce n'est PAS de la fantasy mais l'auteur sait utiliser ce dernier genre dans un esprit et une atmosphère assez particulières. Malgré des protagonistes pas forcément charismatiques, l'auteur parvint à nous émerveiller et à nous plonger dans une intrigue à la fois nostalgique et horrifique. Dans le paysage de l'imaginaire, sortir des sentiers battus pour mieux les remodeler est un véritable gage de qualité !

Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (5)voir plus