AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Titania


Titania
20 juin 2015
Quid du best-seller des années 90, vingt ans plus tard ? ...je reste perplexe et j'ai du mal à me joindre à un concert d'éloges . Un ami m'a dit qu'il fallait absolument que je le lise, et pour enfoncer le clou, il a ajouté que pour réviser son bac, il y a un certain temps déjà, il avait relu ce bouquin...il y a plus sexy comme argument. Je ne sais pas vous, mais moi le bac ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, et l'idée qu'une sorte de manuel scolaire puisse être un bouquin passionnant m'a laissée toute chose. Bon tentons l'expérience, car j'aime l'aventure. Et bien c'était difficile, je n'aime pas les incises et les ruptures de style. Dans les romans je saute les citations, les poèmes et les chansons. Avec "le monde de Sophie", je suis gâtée car il y a l'histoire de Sophie de ses parents, de ses copines et le mystère de Hilde Moeller qui est intéressant... pas transcendant dans l'écriture, mais c'est entrecoupé des cours de philo d'Alberto Knox dans le plus pur style polycopié d'un prof qui essayerait d'être un tout petit peu sympa avec ses élèves . J'ai sauté plein de pages car non contente d'avouer mon ignorance avec bonheur, je n'ai pas envie d'apprendre comme ça, et surtout plus envie de passer le Bac. La démarche du monsieur expérimenté qui fixe la règle du jeu pour "déniaiser" une oie blanche, m'a paru sexiste et très verticale, pas du tout platonicienne en tout cas. Lasse d'attendre de savoir qui est Alberto, ce que le père fait au Liban, et pourquoi ce cours de philo pour apprendre quelque chose de sa vie à une gamine que je trouve bigrement sympa de lire toutes ces missives, j'ai laissé tombé à la page 213, ce que je trouve héroïque. Je ne suis même pas allée lire le dernier chapitre. Et pourtant, Sophie, c'est le prénom de ma fille, je pensais que j'allais un peu la retrouver, lorsqu'elle était une adolescente vive et curieuse de tout, dans ce personnage surfait et artificiel. Je crois que le docu-fiction n'est pas un genre qui me convient, et peut- être depuis 20 ans les mentalités ont changé sur les modes de transmission des savoirs. Donc je passe, et je remercie quand même mon ami David numéro 2 pour m'avoir fait partager son quart d'heure de nostalgie de ses 18 ans. Je ne peux même pas le mettre dans mon île déserte, car lui, il n'a plus de place dans la sienne, et je lui aurais bien cédé un mètre carré, mais ce bouquin ne me ressemble vraiment pas, je suis désolée .
Commenter  J’apprécie          473



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (42)voir plus