AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de denisarnoud


denisarnoud
  12 avril 2015
Édouard, attablé à une terrasse sur la place Stanislas à Nancy se souvient de cette évidence, de ce coup de foudre qu'il avait eu pour Julie cinq ans plus tôt. Longtemps il n'avait pas osé l'aborder, la suivant, l'épiant. Il avait découvert son adresse personnelle, professionnelle mais il n'osait toujours pas franchir le pas. Elle était trop belle. Puis il avait saisi sa chance, la relation s'était nouée, une relation profonde, parfaite pour elle, pas pour lui. Elle ne voyait en lui qu'un ami, un confident un frère. Lui voulait beaucoup plus, il voulait tout.

"Édouard était heureux de vivre auprès de Julie. Il espérait secrètement qu'un jour , elle saurait l'aimer autrement , d'amour, de cette passion qui l'animait un peu plus chaque jour jusqu'à devenir insupportable. Une relation fusionnelle, qui bientôt allait devenir pour Édouard une souffrance terrible."


Un jour, n'en pouvant plus, il décide de disparaître, de fuir sa douleur. Pour gagner cet amour il a un plan : partir, ne laisser à Julie qu'une lettre. Une autre viendrait par la suite pour lui annoncer son décès. Tout est planifié. À Prague il a rendez-vous avec Bernd , un ami de jeunesse médecin. Son pari, changer de traits, d'identité pour conquérir sa belle. Se débarrasser de son physique qui n'a pas su séduire Julie et qui le dégoûte. Qu'elle tombe enfin amoureuse de lui mais sous les traits d'un autre. Leur périple va conduire les deux amis dans des contrées dangereuses où ils vont se faire enlever par les troupes tchétchènes. Édouard y subira la torture, la faim, la négation de son identité. Seuls l'image de Julie et son amour pour elle, l'aideront à tenir.


Dans ce roman psychologique, dans ce roman d'amour, Marie Garnier nous distille les informations au compte goutte. La construction du récit en flashbacks successifs renforce la tension psychologique , le suspense. Est-il possible de séduire la femme qu'on aime, et qui nous aimait en tant qu'ami sous les traits d''un autre tout en gardant sa personnalité? Peut-on vivre un amour en niant ce physique qui fait partie de notre identité, en se débarrassant de ce corps avec lequel nous nous sommes construits tant bien que mal? Telles sont les problématiques que Marie Garnier explore avec brio dans ce roman passionnant.
Lien : http://leslecturesduhibou.bl..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus