AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de FollowtheReader


FollowtheReader
  23 avril 2017
Chronique de Diana

C'est une lecture que j'appelle éducative et qu'il ne faut pas voir comme le divertissement d'une journée. Ce roman vous demandera une attention de tous les instants et surtout de vous plonger intensément dans cette période faste de notre histoire.



Kerzo, jeune noble sans fortune éduquée par un ecclésiastique peu conventionnel se retrouve au service de Monsieur Law après avoir abandonné l'école de St Cyr. Personnage assez intéressant par son raisonnement et sa philosophie de vie, elle aspire à voir évoluer la société de la meilleure des façons. Elle est aussi en décalage ne serait-ce que par la façon de se vêtir.



Cependant, elle reste très naïve sur les motivations premières de grands hommes de l'époque qu'elle admire. En effet il n'est pas rare de voir au fil des pages intervenir des grands noms du 18ième siècle. Pour ne citer que Voltaire dans ses jeunes années, ou encore Montesquieu, St Simon...



Grâce à son en patron monsieur Law pour qui elle a développé une certaine admiration, elle découvre l'univers et les dessous des salons mondains.



Ne considérez pas cet ouvrage comme une romance historique, vous seriez déçu dès les premières pages. Par contre, si vous êtes féru d'histoire et des grands moments décisionnels qui font la richesse de notre culture actuelle et bien n'hésitez pas.



Roman assez addictif dans la mesure où il vous pousse à replonger dans vos souvenirs de lycéen mais aussi qui pourrez tout à fait être adapté à notre époque.



Entre quête du pouvoir et manigance pour son obtention, on nous explique l'arrivée de la monnaie papier en France (même si elle n'a pas du moins à ce moment fait mouche).



La plume de l'auteure est très classique mais le fait de nous raconter ce pan de l'histoire au travers des yeux d'une jeune utopiste est très agréable. Elle apprend à ses dépends que toutes ses attentes ne sont pas réalisables mais en même temps son éducation lui permet de réagir et de s'adapter très rapidement.



Deux citations qui m'ont particulièrement marquée tellement elle colle à l'actualité et nous les devons à Machiavel.

- "En politique, le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal".

- "La politique n'a pas pour but la morale mais la réussite".



Pour conclure, ce livre est très intéressant car il est le prémisse à la grogne populaire qui conduira à la révolution. Il permet de donner un nouvel aspect au roman historique tel qu'on le voit souvent construit.
Lien : http://followthereader2016.w..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus