AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sallyrose


Sallyrose
  26 août 2018

Première enquête du commissaire Habib, ce roman est l'occasion de découvrir la structure sociale du Mali, organisée autour des sachants (ceux qui sont allés à l'école) et des ethnies encore gouvernées par des croyances d'un autre âge.
Ce sont dans ces conditions que le commissaire Habib et son assistant Sosso vont enquêter sur le décès d'un couple dont lui n'est autre que le chef des Bozos et elle, sa seconde épouse. Les Bozos ne croient pas en Dieu mais en Mâa, la divinité des eaux qui se présente sous la forme d'un lamantin (Les lamantins sont un genre de gros mammifères aquatiques herbivores, au corps fuselé, vivant en eaux littorales peu profondes, dans les lagunes ou l'embouchure des fleuves et les marais côtiers de la zone tropicale de l'Atlantique. Merci Wikipédia).
Le commissaire sera victime de menaces car tous croient que ces décès sont la juste vengeance de Mâa et que ce dernier n'hésitera pas à jeter des sorts à ceux qui viendraient mettre leurs nez impies dans les décisions de la divinité.
Les nombreuses pages sur la légende qui unit les Bozos au lamentin n'ont pas trouvé d'échos dans mon esprit cartésien. J'ai eu beaucoup de mal à aller au bout de ce roman et j'ai trouvé que le dénouement, rationnel celui-là, était trop facile, l'enquête ayant à peine eu lieu.
Malgré tout, le style était agréable, j'essayerai donc un autre titre de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus