AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de enitram34


enitram34
  30 octobre 2020
Un mélange de récit historique – avec ces bateaux à aube qui parcouraient le Mississippi et la lutte entre les capitaines, l'esclavage et la guerre de Sécession assez peu abordé mais toujours en toile de fond – et de roman fantastique avec le mythe du vampire revisité.
Un cadre original offert par le magnifique "Rêve de Fèvre".
Une ambiance très particulière, où le fleuve et son brouillard semble être un parfait écrin pour les "gens de la nuit".
Des personnages secondaires intéressants ; comme Damon Julian, un «Maître du sang» dans la pure tradition des vampires ; le repoussant Billy l'Aigre, infâme et servile ; la belle et passionnée Valérie dont on oublierait presque la nature ; le pittoresque Mike Dunne le Poilu, etc.

Et surtout deux héros très attachants ; Joshua York, riche et beau, d'une race si ancienne, le Roi pâle qui a dominé la soif rouge et dont le dessein est d'en libérer ses semblables, qui rêve de paix entre peuple du jour et peuple de la nuit ; Abner Marsh, le capitaine au physique si peu avenant, à l'esprit "long à la détente", gourmand, malchanceux en affaires, amoureux du fleuve et de ses vapeurs, animé d'un rêve : battre l'Eclipse.


Avant "Le Trône de Fer" je n'avais lu qu'un ouvrage de G.R.R.Martin, "L'agonie de la lumière", et je n'en ai conservé qu'un seul souvenir (bof,bof). Ce qui explique que je ne m'y sois plus jamais plus frottée avant d'être séduite par la première saison de la série. Je fais donc partie de ceux qui sont venus aux livres appâté par la série. J'ai retrouvé la même ambiance, et le style d'écriture, pourtant tellement critiqué, m'a beaucoup plu. J'ai enchaîné les cinq intégrales, tout en découvrant les autres saisons de la série, avec un grand plaisir.
J'ai regretté de ne pas retrouver la même qualité d'écriture dans "Rêve de Fèvre". J'ai parfois eu l'impression qu'il y avait un parti-pris de modernité qui, à certains moments, me sortait presque de l'ambiance.
J'ai lu par "à-coups", alternant entre quelques pages lues sans déplaisir mais sans réel enthousiasme, et plusieurs chapitres dévorés dès qu'on monte à bord. J'ai assez rapidement oublié le rythme un peu lent de la première partie. Mais à nouveau le rythme se ralentit et l'intérêt s'émousse un peu avant la fin (pendant les recherches d'Abner) remplacé par la simple curiosité de connaître le dénouement.
Je suis bien obligée d'avouer que c'est un plaisir un peu mitigé. Même si, à priori, ce roman avait tout pour provoquer un coup de coeur, ça n'a pas été le cas.

Il n'empêche que je vous recommande de découvrir ce "Rêve de Fèvre" et ses deux capitaines si attachants !
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox