AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jainas


jainas
  16 juin 2015
La série du Couteau du Partage est constituée de quatre tomes : Ensorcellement, Héritage, Passage, et enfin Horizon. A ceux qui cherchent de grandes aventures ou de la fantasy classique je ne recommanderai pas la série. le Couteau du Partage à certes son lot d'aventures, mais à l'échelle des personnages et de leur évolution, des relations qu'ils tissent et de leur compréhension grandissante du monde dans lequel ils se trouvent. Rien d'aussi épique ou grande échelle que le cycle Vorkosigan, ou le Fléau de Chalion, pour ceux qui connaissent les écrits de Bujold.

Le Couteau du Partage se construit autour du couple improbable formé par Dag et Faon, et leur relation romantique avec tous les problèmes qu'elle amène reste un fort fil rouge de la série, même si l'action n'est pas absente et que la découverte et l'approfondissement de l'univers complet et très attachant développé par l'auteure en est un autre, doublé de l'exploration de thèmes que l'on retrouve souvent dans une forme ou l'autre chez Bujold : la découverte de l'autre, et les relations interculturelles - ici la cohabitation des Marcheurs du Lacs et des Fermiers.
Comme pour tous les livres de Bujold les personnages masculins comme féminins sont creusés, le style est fluide et prenant, et si le rythme est lent, voir potentiellement longuet pour les plus impatients, il n'en est pas moins captivant et je me suis trouvée à lire trois tomes d'une longueur non négligeable en moins d'une semaine.

Pour celles -ou ceux- à qui des histoires avec une forte tonalité romantique qui prennent leur temps ne fait pas peur, qui aiment leur personnages fouillés et forts, leurs univers passionnant et réalistes, le Couteau du Partage est vraiment une série à essayer.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus