AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de sld09


sld09
  06 juillet 2017
Comme pour le premier volume de la série, Un époux à séduire, il faut d'abord se faire à l'idée que toute l'intrigue du roman repose sur une situation de départ très improbable (quelle jeune fille anglaise de très bonne famille, au XIXème siècle, se lancerait seule sur les routes à la poursuite de sa petite soeur qui a fait une fugue amoureuse ?).

Une fois qu'on accepte de fermer les yeux sur ce point, l'intrigue est très plaisante, tout comme l'écriture de Christine Merrill qui fait se rencontrer dans ce roman deux personnages qui n'auraient jamais dû se côtoyer, même pas dans une romance Harlequin, puisque pour une fois le héros, John, est un roturier sans condition et l'héroïne, Drusilla, une jeune femme issue de la meilleure noblesse. D'ailleurs le dénouement est également plus inattendu que ce à quoi on s'attend habituellement dans ces romances.

Le fil conducteur entre Un époux à séduire et La folle passion d'une lady, c'est John Hendricks qui tient ici le premier rôle après n'être apparu qu'au second plan dans le premier tome. D'ailleurs, John et Drusilla, dont les antagonismes pimentent le récit, m'ont paru plus attachants que les héros du livre précédent, Emily et Adrian, qui font ici une brève apparition.

J'ai donc passé un bon petit moment avec cette romance et je vais me lancer tout de suite dans la lecture du troisième tome de Ladies & Rebelles, Indocile fiancée. le personnage central de ce dernier tome n'est autre que la soeur de Drusilla, Priscilla, qui était présentée comme une jeune fille écervelée et légère : comment l'auteur va-t-elle parvenir à en faire une héroïne ?
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus