AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de nataly


nataly
  16 janvier 2014
L'intrigue du roman commence dès que le regard se pose sur la couverture. Une pieuvre y est représentée avec en dessous d'elle des traces ensanglantées. La couleur dénonce un vieux manuscrit. La tension va encore monter d'un cran à la lecture de la préface où l'on nous fait le récit de la découverte d'une liasse de papier qui n'est autre qu'un carnet décodé ; mais aussi sur l'explication et les raisons de cette découverte. La période de l'histoire nous est par ailleurs dévoilée d'après l'utilisation d'une vieille machine à écrire qui dénote un temps antérieur à notre siècle moderne.
Dès lors, il est aisé de comprendre que nous allons plonger dans un récit au travers des écrits d'un narrateur qui n'est autre qu'un enquêteur du Saint-Office (inquisiteur à ces heures). Cet homme va devoir mener une enquête afin de stopper une secte satanique. Mais il va bien malgré lui, aller au delà de tout ce qu'il aurait pu imaginer. Son périple sera surprenant de personnages énigmatiques, de danger, de folie, d'horreur.

Christophe Michaud signe ici son premier roman que l'on ne peut que féliciter. Il utilise avec talents des références, des connaissances d'auteurs qu'il apprécie tels Allan Edgar Poe, Howard Phillips Lovecraft. Pour preuve, il distille à merveille tout au long du roman un univers mythologique, démoniaque, sanglant, mais aussi de la psychologie humaine.
Son écriture, son verbe, fluides et travaillés nous entrainent sans relâche.

D'ailleurs, l'idée du carnet de bord favorise notre imprégnation dans cette aventure. Tout autant que le fait que le narrateur parle de lui à la première personne, ce qui donne l'impression de vivre avec lui à l'instant même et jour après jour. Il nous transporte aussi à l'aide de photos, de croquis, d'articles de journaux scotchés dans les pages. Les lieux que nous visitons sont tout aussi importants. L'Italie avec son monde mafieux ; des endroits en huit clos qui peuvent sembler étouffants ; les rêves ou cauchemars propres au narrateur peuplés de créatures si particulières.

Impliqués dans ce journal et cette aventure hors norme, nous sommes transportés jusqu'au dénouement final qui nous dévoile une explication concrète. Cependant et ce sera là le petit bémol, après cette histoire épouvantablement prenante, des questions restent tout de même à éclaircir. Est ce volontaire ou non ?!

"Le sacrifice des Dieux" est donc une pure petite merveille effrayante et horrifique qui nous plonge tant dans les méandres de l'âme humaine que dans les mythes. C'est un véritable coup de maître de ce jeune auteur "Christophe Michaud" dont on ne peut qu'attendre de nouveaux romans.
Commenter  J’apprécie          140



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (14)voir plus