AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tachan


Tachan
  09 mai 2019
Troisième jeudi de suite où je vous parle d'un yaoi et c'est mon préféré des trois comme je m'y attendais ^^ Je l'avais découvert sur le blog de Xander, grâce à Opale, et il avait tout pour me plaire selon sa chronique. J'avais vu juste.
J'ai toujours eu un faible pour les histoires impliquant la famille des personnages, et ici avec la cellule familiale recomposée formée de Yuichi et son neveu Ayumu j'ai complètement craqué. Yuichi a pris en charge le petit Ayumu après la mort de la mère de celui-ci, mais ce n'est pas si facile pour eux de s'adapter à cette nouvelle vie, surtout quand un déménagement vient s'y ajouter. Heureusement, ils font la rencontre du beau Ryo, traiteur de son état qui est toujours là le soir pour leur permettre d'avoir un petit plat avec lequel se régaler.
A la lecture de ce résumé, on pourrait croire que l'histoire serait toute simple et mignonne, mais la mangaka a eu la bonne idée de montrer que devenir une famille n'a rien d'aisé quand ce sont les drames de la vie qui nous y poussent. Ainsi, le jeune Ayumu a du mal à se faire à cette nouvelle vie, ce qui est tout à fait normal, mais va bien compliquer l'existence de son oncle, qui lui aussi doit s'adapter à ces changements. Au milieu de tout ça, la rencontre avec Ryo aurait pu être un havre de paix pour eux, s'il n'était lui-même pas mal perturbé, du fait qu'il a connu une situation un peu similaire à Ayumu.
Yuu Minaduki a donc fait le choix d'une histoire complexe et touchante, où les relations se bâtissent peu à peu en gagnant la confiance de l'autre, mais où rien n'est jamais acquis. On est sans cesse sur une corde raide et on ne sait jamais quand ça risque de déraper. Ce côté à fleur de peau des personnages m'a beaucoup plu, de même que le fait que la romance ne soit pas tout ici, mais que le petit Ayumu soit aussi au coeur de l'histoire. On a vraiment la construction d'une future famille qui apparait sous nos yeux, une famille où chacun aurait son rôle et ferait le lien avec l'autre. C'est très touchant.
Alors oui, il y a quand même de gros clichés ici : le petit hyper mature, le beau ténébreux aux sombres secrets, le gentil tonton bonne pâte hétéro qui devient homo, etc. Mais contrairement à d'autres lectures, ça ne m'a absolument pas gênée parce que l'autrice ne balance pas ça rapidement sans rien en faire. Elle prend le temps d'installer son histoire, son ambiance, ses thèmes pour mieux nous prendre dans sa toile ensuite et ça marche !
Au passage, le cadre choisi est mélancolique à souhait. J'ai beaucoup aimé le vague à l'âme et la douceur qui s'en dégagent. Les dessins sont fins et expressifs, mettant bien en lumière les hésitations, le désarroi, la douleur mais aussi le bonheur des personnages dans toutes leurs nuances. Les décors sont présents et bien exploités. Ainsi contrairement à certains boys love, les pages sont loin d'être vides.
Cette belle histoire m'a donc très vite conquise par son côté doux-amer. J'ai été charmée par la lente création de cette famille recomposée et j'ai été triste de déjà les quitter, j'aurais aimé les voir fonctionner un peu plus ensemble.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus