AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de christinebeausson


christinebeausson
  23 mai 2022
Un titre apprécié par Télérama il y a déjà quelques temps … le titre noté pour un achat ultérieur … une pile de BD qui monte … qui monte .. et
Le jour est arrivé où je me décide.
Un dessinateur qui rend un bel hommage dans sa préface à un collègue disparu Bruno le Floc'h (1), un fou de Bretagne sud où il a erré … personnellement, mes ballades m'entraînent maintenant plutôt sur l'autre versant, la Bretagne nord, celle où il fait un peu plus froid et un peu plus pluvieux.
Une île, perdue dans l'atlantique .. laquelle ? … peu importe … celle qui est dessinée là n'existe pas .. mais quand la guerre se déclare dans une si petite communauté habituée à se suffire, les dégâts sont toujours les mêmes, les femmes ou les laissés pour compte, remplacent les hommes et la vie continue.
Tout ça c'est pour la découverte de la BD, la mise en place du scénario, des couleurs franches peut être un peu trop appuyées et les traits du visage des personnages pas très travaillés.
Petit à petit à mesure que les pages se tournent,
Je suis émue par la lecture des lettres des poilus, celles qui décrivent leur guerre, leur misère et leurs malheurs,
Mais je m'énerve, je ne supporte plus ce gentil Maël … gentil euh ! …profiteur, menteur, …
Heureusement l'histoire ne s'arrête pas à la première guerre mondiale, 1958 vient essayer de redonner une morale à cette histoire.
J'ai enfin pu me calmer et sourire devant l'ouverture de « la crêperie du facteur » un pied de nez à la suffisance masculine et un clin d'oeil à toutes ces femmes.



(1)
Dans le petit monde de la bande dessinée, Bruno était l'un de mes rares amis intimes.
Poussé par les 1001 témoignages que son épouse, ses fils, sa famille, ses proches ont reçu de la part d'innombrables amis de la profession après sa disparition, j'ai proposé quelques idées... Parmi celles-ci, ce site qui permettra de confirmer l'évidence qu'au-delà de la vie des créateurs, les talents rares, les histoires inspirées et les belles images vivent et perdurent. Soyez les bienvenus sur cet espace dédié à celui qui restera pour toujours "le gentleman breton du 9e art", une expression dont je l'avais affublé et qu'il récusait de son légendaire éclat de rire ! Tout en me regardant avec une sacrée lueur qui brillait dans son si beau regard...
Un espace dédié à la mémoire de Bruno le Floc'h. Un site que nous avons naturellement baptisé Au bord du Monde... 
Le nôtre, le sien, le vôtre. Bonne visite !

Brieg Haslé-Le Gall
Président-fondateur de l'association
Les Amis de Bruno le Floc'h
Commenter  J’apprécie          90



Ont apprécié cette critique (8)voir plus