AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ameni


Ameni
  18 mai 2011
Ce journal de guerre est à lire pour toute personne s'intéressant à cette période de l'Histoire (Ou l'Histoire en général). Après je n'irais pas jusqu'à dire que son auteur est « à n'en pas douter un personnage très marquant » comme le quatrième de couverture. C'est effectivement un témoignage précieux mais comme tout point de vue il a ses limites.

Ce journal, écrit à destination de sa femme et son fils, va du 28 mars 1944 au 7 juin 1945, aussi il n'est question que de la phase « recul allemand ».

Les thèmes abordés sont multiples : La crédulité et l'état d'esprit des Allemands (Ou « moutons allemands » croyant de plus en plus au miracle.), la propagande omniprésente du gouvernement nazi, ce qui pourrait se passer après-guerre... L'auteur écrit régulièrement ce qu'il a lu et entendu dans les médias pour commenter ensuite. Il a d'ailleurs tout au long du livre des mots très durs à l'encontre du Parti et de ses principales figures. Très durs mais tellement clairvoyants. C'est d'ailleurs ce qui m'a frappé : La lucidité et l'honnêteté de cet homme. Lucidité vis-à-vis des événements : Il se désole d'autant plus qu'on sent chez lui une réelle fierté d'être Allemand. Selon lui ses dirigeants n'auraient pu avoir meilleur peuple : Bons soldats et bons moutons. Et honnêteté car il retranscrit les choses comme elles sont, ou du moins comme il les ressent. Pas de fausses excuses dans ce journal. Il est d'ailleurs tellement dégoûté de la propagande nazie qu'il met un point d'honneur à ne pas changer lui-même les événements.Il arrive même deux, trois fois qu'il se soit relu et commente ce qu'il a écrit avant.

On retrouve tous ces thèmes à intervalle régulière, le tout entrecoupé par de l'événementiel : Débarquement, attentat contre Hitler, prise de tel pays… Rien toutefois sur le suicide d'Hitler (Ce qui me laisse penser qu'il n'en savait rien.)

Au final, un livre très instructif et un auteur qui a très bien fait d'écrire cet ouvrage. (C'est la première fois que je lisais un témoignage du côté Allemand, je suis content d'être tombé sur celui-ci !), et qui fait aussi que je me suis posé de nouvelles questions : Combien d'Allemands pensaient comme lui ?

Un bémol toutefois : A la fin de ce journal est ajouté une partie intitulée « Souvenances » sur des moments de son enfance, des rêves qu'il a pu faire,… Bref des épisodes personnels. J'ai eu franchement du mal à en voir l'intérêt. Car après la force et l'intérêt historique de son journal, cette seconde partie m'a laissé dubitatif. Si il s'agissait d'en apprendre plus sur l'homme, c'était déjà le cas grâce à son journal. Suivent des annexes dont un discours d'Hitler du 24 février 1945 qui illustre bien l'état de délabrement mental du bonhomme…

Et je termine par un remerciement à Babelio pour son programme Masse Critique (grâce auquel j'ai reçu ce livre) et à l'éditeur Michalon pour son partenariat à cette opération !
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox