AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Courrielle


Courrielle
  15 novembre 2019
Un point d'interrogation, un sentiment d'insatisfaction, c'est ce que je ressens en terminant le 2e tome. Qu'a voulu transmettre l'auteur ? J'ai un peu de mal à le comprendre. Veut-il évoquer le destin, les vaines recherches sur soi, sur les autres ou tout autre sentiment ?
Pourtant Murakami ecrit toujours aussi bien. le charme de l'étrange indissociable de ses récits, opère toujours. le narrateur peintre très inspiré parle très bien de son art, c'est un bonheur et je mourrais d'envie de voir, réellement ses tableaux. Murakami doit peindre pour en parler de façon si vivante.
Après la trilogie 1Q84 que j'avais adorée j'ai eu un peu de mal à terminer ce « Meurtre du Commandeur ».
Trop d'abstrait, que l'on appelle cela : Idées, métaphores, symboles. L'introspection à ses limites.
J'aurais aimé un peu plus de mouvement, de concret.
Le narrateur, contraint, quitte sa vie habituelle et part à l'aventure pendant près d'un an. Cet espace temps donné lieu à diverses expériences bizarres ou métaphysiques qui sont le coeur du roman puis il revient à son point de départ, un peu changé sans doute, apaisé apparemment et son ancienne vie reprend son cours. Je m'attendais à de grands changements dans la vie de tous les protagonistes au regard de ce qu'ils ont vécu mais non, il ne se passe pas grand chose. C'était peut-être un rêve.....
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus