AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Des_livres_et_moi


Des_livres_et_moi
  01 août 2019
Une BD très originale, mais très sombre, tant au niveau du scénario, que de la couleur.
Dans ce premier tome, j'ai eu plutôt l'impression qu'on brossait des personnages, et le début d'une intrigue, mais il faudra que je lise les tomes suivants pour savoir comment le reste de l'histoire est traité.

Dans ce premier tome, c'est Run, qui est en couverture. C'est autour de lui que va tourner l'histoire.
Run est un jeune garçon, dont la mère est kivik, issue du peuple originel de l'archipel de Vukland, alors que son père n'est pas kivik. Pour le peuple kivik, la terre et les ressources de l'archipel sont sacrées. Or, le père de Run veut construire un barrage sur l'île. Beaucoup de gens s'y opposent.
Alors que Run est avec son oncle, ils découvrent le corps d'un ingénieur recherché depuis une semaine. Dans la cafetière qui se trouve à côté du corps, Run trouve une pierre dont il s'empare en cachette, une "kafikadik", pierre vivante...
Le scénario oscille entre l'enquête (sur la découverte du corps) et les différentes tensions : celles du peuple, les tensions parentales, celles de la jeunesse. Beaucoup de jalons sont posés.
On ne s'attend pas trop à la fin, mais on attend surtout la suite...

En ce qui concerne les dessins, les traits sont très épais et durs. J'avoue que j'ai eu du mal à distinguer les personnages masculins et féminins (la mère de run, par exemple)

J'ai bien aimé les bonus, qui, pour moi, pourraient presque être lus avant la BD en elle-même. En effet, les bonus présentent l'archipel et la population imaginés par Anthony Pastor : le Vukland et son peuple les "kiviks".
Le récit "Kafikadik" pourrait, selon moi, servir d'avant-propos à la BD. J'ai largement préféré le récit à la BD, et c'est grâce à ce récit que je me suis réellement plongée dans le Vukland.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus