AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  07 mai 2019
Une couverture peu discrète qui ne peut qu'attirer l'oeil, quelques citations amusantes placardées dessus, le souvenir « ému » de plus de douze heures passées aux urgences en attendant une prise en charge (l'occasion de découvrir que Grey's Anatomy relève plus du documentaire que de la fiction, avec la petite mamie qui commence à se déshabiller devant tout le monde, l'ancien de la guerre d'Algérie criant ses hauts faits pour être pris en charge plus vite avant de finir par être évacué par les flics, l'interne qui se glisse ni vu ni connu dans la mini cantine et planque du chocolat dans sa poche...) : il n'en aura pas fallu plus pour me faire craquer, avec l'espoir de tomber sur, peut-être, encore plus d'anecdotes similaires à celles de cette inoubliable journée.

Bon, c'était prévisible, le livre est exclusivement composé de courtes citations, généralement de deux ou trois phrases, l'immense majorité reposant sur des jeux de mots involontaires issus de lapsus ou d'ignorance. Mais peut-on reprocher aux gens d'écorcher des termes techniques avec lesquels ils ne sont pas familiers ? Bilan, on n'échappe pas à une certaine redondance. Les gags façon « hernie fiscale », ça fait sourire une fois, pas deux, et se dégage de l'ensemble une certaine condescendance. Et que dire de celles clairement irrespectueuses ? En quoi une personne de 85 ans disant « qu'elle commence mal sa vieillesse » a-t-il quoi que ce soit de drôle ? Mieux vaut commencer à se considérer vieux à 80 ans qu'à 50 !

A côté de ça, on a quand même droit à certaines mini-histoires pas piquées des hannetons.
Parfois, le culot et le manque de respect des gens envers les services d'urgences énerve plus qu'autre chose, comme cet homme qui joue les martyres dans la salle d'attente pour être pris en charge plus vite, ou celui qui demande à ce que son SOS médecin lui prenne un paquet de clopes sur le chemin... On aurait envie de leur donner des baffes.

Et puis il y a les trop rares « bonnes » histoires, avec les patients poètes ou volontairement drôles (« elle m'a empoisonné : elle a mis de l'amour dans mon coeur et elle est partie »), ou plus attendrissantes, comme cette personne ignorant le nom de sa grand-mère pour l'avoir toujours appelée « mémé ». Globalement, les seules anecdotes qui font sourire sont celles dont la chute est inattendue et où l'on ne se moque de personne.

Alors, est-ce qu'une demi-heure de lecture pour une poignée d'anecdotes sympathiques et un sacré paquet d'autres plus malaisantes vaut le coup ? Non, clairement pas, même à 6€ chez France Loisirs, ça fait cher la dose d'humour un peu beauf et trop souvent oppressif.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr