AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Bafie


Bafie
  12 avril 2020
Baroque, gothique, hallucinant, cynique, déjanté, morbide, cet oeil est vraiment tout cela à la fois.

Accrochant au récit dès les premières lignes, car l'auteur sait s'y prendre pour faire lever et durer le suspense, j'y ai prêté un oeil (et oui) très attentif pour ne pas m'y perdre.
L'action alterne sur deux jours mais fourmille de mille détails, de liens extravagants, de flash-back, on assiste à une vraie enquête au sein de deux familles voisines.

C'est rythmé, j'ai eu l'impression que l'auteur me faisait danser cette gigue infernale menée par un gnome étripé.

De manière très furtive, j'ai parfois éprouvé un ras le bol devant tant d'horreurs, de perversions, de cruauté, de macabre.

L'humour est présent, aidant le lecteur à encaisser et à continuer sa lecture parmi ce catalogue d'horreurs.

Le personnage d'Adrien est également très attachant, il ouvre le bal en enterrant un cadavre et quitte la scène non pas en laissant derrière lui une pantoufle de vair mais restituant un doudou-hibou et un étui de clé USB fait d'un lambeau de peau tannée avec un tatouage de naja tricéphale.

Là je sens que j'émoustille votre curiosité, vous désirez en savoir plus, procurez vous cet ouvrage.

Pour ma part, je le referme en me disant cet auteur a vraiment une très grande imagination et, dans le même temps, je suis abasourdie de découvrir l'existence des écorchés de Fragonard… je n'ai jamais aimé les animaux empaillés et avec ces écorchés, on atteint le summum du macabre.

Je vous en conjure monsieur Picard ne quittez pas le domaine du cinéma ou de l'écriture.
Commenter  J’apprécie          122



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (7)voir plus