AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de prettymelo


prettymelo
13 janvier 2017
Cet achat totalement compulsif suite à sa sortie en poche s'est rapidement transformé en une lecture plus qu'agréable. Je me suis littéralement laissée porter par le cours des événements au gré des périples de Vaelin, personnage principal dont on va suivre l'initiation au sein d'un Ordre « religieux » qui a pour but de lutter contre les Apostats – ceux qui ne suivent pas la Foi.

J'ai été surprise par ce récit si dense et prenant de la première à la dernière page. Et pourtant, il s'en passe des choses en 800 pages puisque l'histoire s'écoule sur plus de 10 ans. Néanmoins, les « interludes » entre les différentes parties constituent un découpage qui se révèle reposant pour la lecture mais aussi une mine d'informations très utile pour l'épilogue du récit. Ainsi, on y découvre un Vealin très sombre et dont on ne comprend pas vraiment le pourquoi de sa présence à ce moment de sa vie. C'est au cours de son voyage qu'il va relater sa vie au chroniqueur royal. Récit qui constitue ce premier volume tel un parcours initiatique où le lecteur peut se familiariser avec l'univers et tous les personnages qu'il va y rencontrer.

Comme je l'ai mentionné, il s'agit d'un roman de fantasy très intense de part une intrigue assez complexe mais aussi un nombre de protagonistes conséquents mais révélant tous une importance pour l'avancée du récit. Au début, j'avoue avoir eu du mal à tous les identifier mais plus les pages défilent et plus tout devient limpide. de plus, avec autant de descriptions et des personnalités si profondes, ils deviennent facilement inoubliables. Chacun va révéler son lot de secrets et c'est au moment où l'on s'attache le plus que l'auteur décide de créer un rebondissement qui ne nous laissera pas indemne. Pas de répit pour eux, le monde ne le permet pas.

Il se dégage de l'histoire une ambiance assez sombre. Vous savez, ces histoires qui se passent souvent en hiver, dans une époque médiévale entourée de noirceur, où il est difficile de vivre mais surtout de survivre. Cet univers où votre petite personne n'a d'importance que si vous arrivez à survivre aux épreuves qui vous seront imposées.

Et donc, j'ai beaucoup aimé ce qu'Anthony Ryan propose avec Blood Song. Il fait partie de ces lectures dont chaque détail de la trame reste en mémoire, même après avoir refermé le livre depuis plusieurs semaines.
Certes, s'agissant d'un premier tome où l'on va suivre l'apprentissage de Vaelin au sein de l'Ordre, il est évident que l'action va mettre du temps à arriver. Il faut que tout l'univers puisse se mettre en place et que toutes les pièces du puzzle nous soient présentées. Cependant, il se passe tellement de choses durant ces premières années de formation que cela ne peut être que plaisant. Et puis, l'intrigue s'amplifie au fur et à mesure que Vaelin grandi et avec lui s'ensuit un florilège de complots, de trahisons et de combats. de quoi se réjouir – ou pas car ça ne sera pas toujours drôle pour les personnages.

Personnellement cela ne me dérange pas mais il faut tout de même savoir que la lecture est très lente bien que fluide. La plume de l'auteur étant très riche, avec un vocabulaire plus que recherché et des descriptions à foison, le rythme de lecture ne peut qu'être ralenti et ce pour un bien car on savoure d'autant plus l'histoire.
Beaucoup de précisions sont apportées à la narration pour étoffer l'intrigue, même les plus insignifiantes de prime abord mais finalement, certaines révèlent une importance que bien plus tard.


En résumé, j'ai adoré cette lecture mêlant jeu de pouvoir, combats épiques, apprentissage et don caché.
Lien : http://melimelobooks.blogspo..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (2)voir plus