AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lisamclivres


lisamclivres
  31 janvier 2013
J'attendais ce voyage depuis quelques temps déjà, et c'est avec une vague d'excitation presque incontrôlable que j'ai bouclé une nouvelle fois ma valise pour un aller-retour direction Lucky Harbor !!
A chaque fois, j'y passe un séjour – entendez littéraire bien sur – merveilleux, j'en reviens avec une valise pleine de souvenirs et de belles… euh, images. Mais cette fois ci, ce voyage avait un petit quelque chose d'angoissant car pour la première fois depuis le tome 1 j'ai eu l'impression de partir à l'aventure, en Terre inconnue !!! Eh oui, nos trios féminins et masculins des trois premiers tomes coulent une retraite paisible depuis que leurs histoires ce sont bien terminées.
Pour ce tome 4, nous faisons connaissance avec un nouveau trio de filles, et… de garçons, hé ! Nous avons donc Mallory, Amy et Grace qui par une nuit de tempête de neige en plein printemps - ben oui ça arrive- vont se retrouver isolées au Lucky Harbor Diner où travaille Amy. Paniquées et persuadées que leurs dernières heures sont comptées elles vont se rapprocher grâce à du chocolat – on se console avec les moyens que l'on a ! – et vont se jurer que si elles s'en sortent elles créeront Les Accros du chocolat et se réuniront régulièrement pour se goinfrer du dit aliment en se racontant leurs déboires. Mais comme nous sommes à Lucky Harbor et qu'il est impossible de faire un pas ou de rester plus de trente minutes sans voir passer une bombe pleine de muscles et de testostérone, cette règle n'est pas transgressée et apparaît en pleine tempête dernière la porte du restaurant, étendu de tout son long… Beau Gosse !! Beau Gosse ! Vous vous souvenez ? Si !!! Celui qui commençait à être épié par toute la ville depuis son arrivée !! Voilà, vous y êtes !!!
Et bien Beau Gosse, c'est d'abord Ty Garrison. Un ancien secouriste des forces spéciales de la marine en convalescence à Lucky Harbor (normal, un beau gosse ne peut QUE aller là-bas !) suite à un accident pendant une mission à l'étranger qui lui a laissé une méchante blessure à la jambe et par la même occasion un syndrome post traumatique important… Autant vous dire, que cet homme-là est plutôt du genre à prendre avec des pincettes et que lui arracher un sourire équivaut à ranger et nettoyer ma maison en 2 heures avec trois marmots collés aux basks un jour de pluie, avec coupure d'électricité, pour moi !!! Mais que voulez-vous, on s'y attache tout de suite à ce Ty… Encore une fois Jill Shalvis nous le façonne comme il faut, elle arrive à faire des défauts de ses héros des qualités qui nous font fondre. Après le fantasme le l'ouvrier musclé du tome 1 (Jax), le skipper bronzé du tome 2 (Ford), le shérif sexy du 3 (Sawyer), elle nous offre cette fois le soldat, le Héros avec un grand H, le Marine sexy et courageux, l'homme de guerre et sauveteur à la fois, bref… on succombe.
Mallory, n'est pas en reste non plus ! L'auteure a choisi pour son héroïne cette fois, la gentille fille. Si !!! Vous savez !! Celle que tout le monde aime, que tous surveillent à la loupe et se mêlent de ses affaires à longueur de temps (bon à Lucky Harbor c'est une discipline olympique de toute façon), celle qui est infirmière-copine-gentille fille de sa mère-gentille soeur-au service des autres-etc… bon bref vous avez compris !!! La fille que l'on pourrait détester, eh ben non… on l'aime aussi cette Mallo !!! Parce que derrière cette image parfaite, il y a un passé douloureux qui explique ce tempérament, mais surtout derrière cela se cache une fille qui a envie de vivre, de faire des bêtises, de s'éclater !! Et c'est cet aspect-là du personnage que j'ai adoré.
Alors quand le mec beau, sexy, mystérieux et inquiétant rencontre la fille gentille qui rêve de feux d'artifices dans sa vie, vous avez droit à des scènes à tomber par terre… Si je vous dis « débarras » vous pensez à quoi ? Rien ? Lisez le livre !!!!!!!!!!!
Au-delà du côté romance de cette histoire, je trouve que Jill Shalvis fait un très bel hommage à tous ces vétérans qui reviennent brisés physiquement et psychiquement de leurs missions de guerre. Beaucoup sont laissés pour compte, voire écarter de la Société volontairement, et ici la petite ville de Lucky Harbor ne nous apparaît plus comme un petit monde de tolérance et d'amour ! du moins au début…
Pour revenir sur le nouveau trio féminin, j'avoue avoir eu un peu de mal à m'y habituer tout de suite, mais petit à petit on en apprend plus sur ces trois femmes et on devine que chacune nous réserve une histoire intéressante. Petit point négatif, l'histoire sur Amy est je trouve trop calquée sur celle de Tara du tome 2. Amy montre une antipathie certaine tout de suite pour Matt et on devine dans ce tome 4 que quelque chose s'est passé entre eux, mais quoi… un peu comme pour Tara et Ford dans le tome 1. A voir… Pour Grace, c'est beaucoup plus mystérieux donc elle aiguise plus ma curiosité.
J'ai également un autre petit point négatif pour ce tome, je trouve que l'humour de l'auteure est un peu moins présent que dans les autres tomes. Il est vrai que la vie et le passé des personnages sont plus sombres, mais cette touche humoristique m'a manqué. Et j'étais plus réceptive aux petites « pensées » des soeurs Traeger qu'à celles des Accros du chocolat… Moyen selon moi.
Bref, mon séjour s'est quand même très très bien passé ! C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai fait mon voyage retour, d'autant plus que je ne sais pas quand mon prochain voyage à Lucky Harbor se fera… Très vite j'espère !!
Ce tome est une bonne continuité des trois précédents, avec de nouveaux personnages qui nous donnent envie de mieux les connaître, des héros masculins toujours aussi sexy et des scènes sensuelles qui vous réveillent les papillons dans le ventre (moi aussi je veux changer les freins de ma voiture avec un des mecs de Lucky Harbor !). J'ai hâte de lire la suite !!!!!!!!!!!!! En tout cas, ma valise est déjà prête…
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus