AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Mimeko


Mimeko
  11 décembre 2018
A seize ans ans, Jim Tully commence à brûler le dur, c'est à dire à devenir vagabond du rail. Il quitte St Marys dans l'Ohio et va connaître pendant six ans les expériences de vie, émaillées de voyages et surtout de nombreuses rencontres, le jeune qui sert de souffre-douleur à un vagabond plus expérimenté, à fréquenter tous les types d'hommes, du plus roublard au plus réglo, en passant par le poète ou le profiteur...
Au fur et à mesure de la lecture de ses chroniques, on découvre l'Amérique pauvre et marginale des hommes quelques fois très jeunes qui souvent pour des raisons de maltraitances et quelque fois par goût de l'aventure, font le choix d'une vie sans habitudes, sans liens et sans attaches...Une communauté qui tisse rarement des relations suivies mais souvent peuvent être sincères, connaissant tous les tuyaux et les bonnes adresses, celles où ils peuvent espérer une peu de nourriture, quelques villes à fuir, là où les condés vous tombent dessus en vous tabassant...
Les vagabonds de la vie est un récit instructif qui permet d'aborder un courant littéraire qui s'inscrit dans celui initié par Jack London et plus tard Jack Kerouac, celle du voyage solitaire et sans contrainte.
Commenter  J’apprécie          300



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus