AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de beugzbee


beugzbee
  20 mai 2016
J'ai mis longtemps à critiquer ce livre après l'avoir lu, et puis j'ai commencé le tome 3, juste deux ou trois chapitre (pour pas me perturber dans ma critique), et là, j'ai lu sur la quatrième de couverture une citation de critique "les trois tomes ont chacun leur tonalité bien distincte". Et ça a fait tilt. Je ne trouvais pas pourquoi j'avais une impression si bizarre avec cette suite: c'est parce qu'on a pas l'impression que ce soit une suite.

Alors, on a quand même besoin de lire le premier tome pour comprendre l'histoire, mais ça fait quand même pas suite. Et j'ai préféré ce tome-ci.

Déjà, le ton est différent. Nea grandit, d'un coup (mais bon, avec les révélations sur ses 5 années perdues, on comprend bien), et sa façon de parler s'en ressent et fait moins ado pourrie en crise. C'est agréable, d'autant qu'elle arrive à rester elle-même malgré tout.

C'est moins glauque, ce qui est bien et pas bien. Disons que ça donnait un genre. là on change de genre. Attention, ça reste bien sombre, massacres de villages, tromperies et diverses violences sont au menus. Mais oui, je trouve que massacrer des gens en masse c'est moins glauque que le trafic de mineurs. Plus horreur peut-être? mais définitivement moins glauque.

La construction est un peu différente aussi, puisqu'on alterne les époques et les points de vue. Au début, on se demande un peu où on nous mène, avec ce brave chevalier médiéval, mais en même temps, on a quand même envie de savoir.
Et quand on sait mes amis... Quelle surprise! Je ne m'attendais pas du tout à ça. C'est même un peu tiré par les cheveux. Mais que voulez-vous... Ca fonctionne très bien. Et en ça aussi c'est différent, l'orientation change complètement.

Un seul petit bémol, mais vraiment, petit. Peut-être étais-ce aussi le cas dans le tome précédent, mais ça m'a pas marquée. le policier qui traque Nea est apparement le héros d'autres livres de l'auteur, et quelque fois, il fait référence à ses précédentes aventures, qui ont l'air passionnante, (je m'y pencherais surement) mais qui au moment de ma lecture me sont totalement inconnues. Ca ne gène pas vraiment pour la compréhension générale de l'histoire de Néa, mais c'est frustrant (je ne nie pas la qualité marketing du procédé, la preuve, j'ai envie de les lire, ces livres).
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus