AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de cathlamour


cathlamour   27 avril 2020
À la recherche d'Arcania: Le cyvle d'Énora livre 5 de Catherine Lamour (II)
Au matin, ils suivirent le chemin indiqué par Anna. Les maigres buissons épineux avaient désormais également disparu ; ils progressaient parmi les rochers, la neige et la glace qui ne fondait jamais. Le soleil se couchait très peu, mais il ne leur apportait ni chaleur, ni réconfort. Ils vivaient maintenant totalement sur les réserves transportées par les oréanes. Le soir, ils montaient grossièrement quelques abris de toile imperméable autour d’un bon feu, entravaient les bêtes en cercle autour de ce bivouac pour qu’elles les protègent du froid, leur émiettaient du fourrage, faisaient fondre de la glace pour remplir leurs gourdes et dinaient de gâteaux de voyage et de tisane de garjo avant de s’enrouler dans leurs fourrures et leurs couvertures. Le menu du petit déjeuner était le même que celui du soir, avec une tisane de bacopa ou de vark pour se réveiller, et parfois des fèves de colaco mises à tremper la veille. Kintia dessinait de moins en moins les paysages traversés, car ils étaient toujours semblables. À la pause, elle préférait croquer ses compagnons de voyage.
Anna les guidait, trouvant son chemin parmi les amoncèlements de roches et de blocs de glace. Elle était la seule précognantes de l’expédition, et ils devaient s’en remettre à ses pouvoirs. Fort heureusement, c’était l’été, il ne neigeait pas, et cela facilitait leur progression.
Commenter  J’apprécie          00