AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3 /5 (sur 1 notes)

Né(e) à : Constantine (Algérie)
Biographie :

Enrico Macias, né Gaston Ghrenassia est un chanteur, musicien et compositeur français.

Gaston Ghrenassia est le fils de Sylvain et de Suzanne Zaouch, famille juive d'Algérie de musiciens de malouf. Il se définit lui-même comme juif « d'origine berbère » d'Aïn Abid. Son père était violoniste dans l’orchestre de Raymond Leyris dit Cheikh Raymond (le beau-père de Macias, ce dernier ayant épousé en 1962 sa fille Suzy avec qui il aura deux enfants Jocya et Jean-Claude) ; il apprend la guitare grâce à son cousin Jean-Pierre, mais aussi avec des amis gitans qui lui donnent le surnom de « petit Enrico », son futur prénom d’artiste. Son nom d’artiste résulte d’une erreur de la secrétaire de la maison de disques qui a mal compris son nom au téléphone et le baptise « Macias », alors qu’Enrico lui avait soufflé « Nassia ».

D’abord instituteur en 1956, il rejoint l’orchestre de Cheikh Raymond. La mort de ce dernier, assassiné en juin 1961, à Constantine, symbole de l’échange entre les communautés d’Algérie, décide la famille Ghrenassia à quitter l’Algérie le 29 juillet 1961, soit onze mois avant la fin de la guerre d’Algérie, alors qu’il allait célébrer son union avec Suzy, la fille de Leyris. C'est durant cette traversée nostalgique de la Méditerranée comme de nombreux pieds-noirs, qu'il compose à la guitare « J'ai quitté mon pays, j'ai quitté ma maison ». La famille s’installe à Argenteuil.


Enrico Macias (1965)
À Paris, Enrico travaille irrégulièrement, vivant de petits boulots tout en se produisant dans les cabarets, jusqu’à ce qu’il soit repéré, qu'il fasse la première partie d’un concert de Gilbert Bécaud et passe en 1962 à la télévision dans l’émission Cinq colonnes à la une pour illustrer un reportage sur les rapatriés d'Algérie. Son interprétation de la chanson Adieu Mon pays, devient le symbole de l’exil des Pieds-Noirs. Il adopte alors le pseudonyme d’Enrico Macias. Pathé Marconi sort son premier album en 1963, avec le titre phare Enfants de tous pays.

Reconnu internationalement, il reçoit le titre de Chanteur de la paix de Kurt Waldheim en 1980.

En 1985, il reçoit la Légion d'honneur des mains du Premier ministre Laurent Fabius. Il est promu au grade d’officier en avril 2007.

En 1998, il devient membre du conseil de surveillance du groupe Partouche. Il est également directeur général délégué de la Société européenne de grands restaurants, qui gère entre autres le Laurent, appartenant au groupe.

En 2008 également, son épouse Suzy décèd
+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes


Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Enrico Macias(1)Voir plus
Lecteurs de Enrico Macias (2)Voir plus


Quiz Voir plus

TROIS PAR TROIS

UN ROMAN DE A. DUMAS: Les trois…

… mousquetons
… sapeurs-pompiers
… mousquetaires

11 questions
67 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur