AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 1 /5 (sur 1 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Ixelles , le 9/06/1903
Mort(e) à : St.-Cézaire-sur-Siagne , le 19/10/1991
Biographie :

Resté par discipline auprès du chef d’état-major général, il est emmené en Allemagne le 16 juin 1940 et y subira alors cinq années de captivité comme prisonnier de guerre.
Avec la guerre de Corée qui se déclenche le 25 juin 1950, la carrière de Crahay, classique et axée sur l’enseignement et la logistique, va prendre un tournant radical et une ampleur nouvelle. Dès que la Belgique décide d’y participer et que paraît, le 31 août 1950, l’ordre général relatif au recrutement des volontaires, le lieutenant-colonel BEM Crahay, qui vient d’être nommé à ce grade le 26 mars 1950 et doit prochainement prendre le commandement d’un régiment d’artillerie, se porte candidat. Le 4 novembre 1950, il est désigné pour le Corps de volontaires pour la Corée et en être le commandant. Il s’embarque le 1er décembre et débarque en Corée le 31 janvier 1951. Il commandera le bataillon belge durant près de dix mois et se distinguera lors de l’offensive chinoise du printemps déclenchée le 20 avril 1951. Ayant reçu mission de tenir, en front et en flanc, un secteur de la 29th Indépendant Brigade, son bataillon fut attaqué et encerclé et dut livrer de furieux combats. Ayant reçu l’ordre de retraite dans la nuit du 23 avril, mais constatent que les routes de repli prévues étaient toutes coupées, Crahay profita d’une accalmie temporaire dans la bataille pour organiser un regroupement de son unité, effectuer un audacieux repli latéral en franchissant la rivière Imjin et, après des détours ardus, rejoindre la Brigade le 24. Chargé ensuite de couvrir le déplacement de deux bataillons le long d’une route infestée d’ennemis, le lieutenant-colonel Crahay fut grièvement blessé le 25 avril au cours de cette action. Evacué immédiatement sur l’hôpital de Tokyo, il n’en sortit que le 27 juillet pour rejondre son unité mais dut encore être hospitalisé du 16 septembre au 29 octobre 1951.
Désireux cependant de quitter l’état-major général, Crahay se voit proposer par le ministre Spinoy une chaire à l’Ecole de Guerre en attendant d’y succéder, comme commandant, au colonel Dinjaert, qui exerce en cumul la fonction de chef de la maison militaire du roi. En conséquence, le 17 janvier 1955, Crahay est nommé chef de la chaire de tactique générale à l’Ecole de Guerre et six mois plus tard, le 11 juillet 1955, commandant de l’école, fonction qu’il exercera durant trois ans. Le 26 mars 1956, il est nommé général-major.

A la fin de sa période de commandement, Crahay est désigné, le 9 octobre 1958, pour c
+ Voir plus
Source : http://www.ars-moriendi.be
Ajouter des informations
Bibliographie de Général Albert Crahay   (1)Voir plus



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Général Albert Crahay (1)Voir plus


Quiz Voir plus

Connaissez-vous les mangas ?

De quel pays est originaire le manga ?

Les Phillipines
La Corée du Sud
Le Japon
Le Tibet

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , bande dessinée , littérature japonaiseCréer un quiz sur cet auteur