AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de Charybde2


Charybde2   17 septembre 2013
Robert Musil : L'homme probable, le hasard, la moyenne et l'escargot de l'histoire de Jacques Bouveresse
À l’époque de Musil, il était particulièrement tentant et assez courant d’utiliser sans précaution spéciale des analogies de cette sorte. Certains qualifieraient sans doute charitablement de « poétique » ou de « littéraire » cet usage étonnant de concepts empruntés aux mathématiques et à la physique. Mais, comme je l’ai dit, Musil n’était pas ce genre de poète ou d’écrivain. Ce qui le protégeait contre les tentations qui viennent d’être évoquées est qu’il était armé non seulement de connaissances scientifiques étendues et précises, mais également d’une méfiance instinctive, que je qualifierais personnellement d’éminemment philosophique (bien que ce soit plutôt, de façon générale, à la tendance inverse qu’est associée, dans l’esprit des scientifiques en tout cas, l’idée de la philosophie) à l’égard du pouvoir des mots, du raisonnement verbal et du verbalisme pur et simple.
Commenter  J’apprécie          50





Ont apprécié cette citation (1)voir plus