AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Morlaix , 1954
Biographie :

Jean-Albert Guénégan est un poète breton né en 1954 à Morlaix où il vit et travaille.

Il a publié de nombreux recueils : Les rives de soi, Une moitié de ciel, Poème à demeure et un livre poignant consacré à l’impensable horreur du monde carcéral : Pontaniou les barreaux

Il participe à des revues (parmi lesquelles Friches, Le coin de table...) et des anthologies. Intervient en collèges, lycées, bibliothèques, notamment pour des ateliers d'écriture, et participe à des récitals poétiques.

Prix Chateaubriand en 1997, SPAF
Premier prix de la ville d'Orléans
Prix Poésie de l'Association des écrivains bretons

Il a été président du comité Tristan Corbière lors du 150e anniversaire de la naissance du poète.



Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
mgeffroy   27 mai 2008
Dimitri et les livres de Jean-Albert Guénégan
L'homme insista, estimant les réponses insuffisantes. Jean Markale sortit alors de ses gongs, se leva excédé et lança :

"La poésie Monsieur, c'est comme quelque chose à quoi je pense, ça ne s'explique pas, ça se sent."

L'homme battit des ailes, les replia sur son nid et couva sa réflexion. Un silence irréel s'empara de la salle et le débat fut clos.
Commenter  J’apprécie          50
mgeffroy   27 mai 2008
Dimitri et les livres de Jean-Albert Guénégan
Ce jour-là, il rentra chez lui heureux bien que les ventes fussent modestes. Ecrire et lire étaient essentiels, la vérité finalement ne se trouvait-elle pas là ?
Commenter  J’apprécie          40
mgeffroy   09 juin 2013
Sans Adresse, l'Automne de Jean-Albert Guénégan
Demain tu partiras

libre de tes chaînes.

Rien ne s’oubliera

de ce moment ultime.

Ton âme ouvrira la route

à la tranquillité de l’autre rive,

je m’habillerai de noir

et passerai par la rue des souvenirs.

L’instant givrera mes lèvres

l’heure sera seule

le ciel nu, hagard peut-être.

J’aurai les paupières baissées

le cœur penché sur les roses rouges

fraîchement cueillies

et mes vers en cercle

ne seront que lunes d’ennui.

Sans but ficelé de mots engourdis

je suivrai tes premiers instants de résignation.

Je serai le joint

entre la vie l’inconnu

et le droit d’asile.

Parmi les fleurs déjà flétries

pris dans le voile du sommeil

retiré dans les charmes

de ce triste automne,



père et mère

je vous nourrirai d’amour.
Commenter  J’apprécie          20
mgeffroy   10 mars 2010
pontaniou les barreaux : graffitis du monde carceral de Jean-Albert Guénégan
La marge

c'est ce qui

tient les pages

du livre de la vie
Commenter  J’apprécie          40
mgeffroy   01 juin 2008
Une Moitié de ciel de Jean-Albert Guénégan
Brumal

Est ce matin

Au travers des feuilles ridées ;
Commenter  J’apprécie          40
mgeffroy   10 mars 2010
pontaniou les barreaux : graffitis du monde carceral de Jean-Albert Guénégan
Il ne nous reste que des mots et des promenades à partager mais ça suffit pour vivre encore.
Commenter  J’apprécie          30
mgeffroy   30 décembre 2011
Trois Espaces de Liberte de Jean-Albert Guénégan
Dans le jardin,



le regard imagine

les mains dépaysent,



l'âme en est

l'ouvrière.
Commenter  J’apprécie          20
mgeffroy   30 décembre 2011
Trois Espaces de Liberte de Jean-Albert Guénégan
Dans le marais,

trop de silence

ricoche



sur la petite voix

d'une mer intérieure.
Commenter  J’apprécie          20
mgeffroy   30 décembre 2011
Trois Espaces de Liberte de Jean-Albert Guénégan
Un jardin en fleurs

n'aime pas être dérangé.
Commenter  J’apprécie          20
mgeffroy   30 décembre 2011
Trois Espaces de Liberte de Jean-Albert Guénégan
Instant bizarre où, recoiffant

mes haies, mes bosquets,

libre penseur j'héberge

l'anarchie de mon âme.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Jean-Albert Guénégan (5)Voir plus


Quiz Voir plus

Merveilles à dire ou à chanter !

En sortant de l’école / nous avons rencontré / un grand chemin de fer / qui nous a emmenés / tout autour de la terre / dans un wagon doré… est un poème de Jacques Prévert qui a été chanté par :

Charles Trenet et les frères Jacques
Mireille et Jean Nohain
Yves Montand et Renan Luce
Gilbert Bécaud et Alain Souchon

10 questions
36 lecteurs ont répondu
Thèmes : poèmes , chanson , musiques et chansonsCréer un quiz sur cet auteur