AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.87 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Wavre , le 12/05/1899
Mort(e) à : Anderlecht , le 13/01/1978
Biographie :

Maurice Carême est né le 12 mai 1899 à Wavre, d'un père peintre en bâtiment et d'une mère épicière, il a deux sœurs et deux frères. Il passe son enfance à Wavre. À 19 ans, il écrit ses premiers vers de lois inspirés par une amie d'enfance. Il devient instituteur de métier en 1918, tout en continuant à écrire comptines et poésies. Après une période de futurisme (1928-1932), il revient à une poésie simple à destination de la jeunesse. En 1937, le poète s'installe à Anderlecht (Belgique) où il passera le reste de sa vie. À partir de 1943, il se consacre pleinement à la littérature. Il habitera surtout, avenue Nelly Melba, une maison dite « La Maison blanche » à Anderlecht, aujourd'hui Musée Maurice Carême. Il meurt le 13 janvier 1978 à 78 ans

* Après s'être occupé de La Revue indépendante, Maurice Carême collabore à la revue Anthologie de Georges Linze puis entre à La Revue sincère (1922).

Élu « Prince en poésie » au Café Procope à Paris en 1975 - une plaque commémorative apposée sur la façade le rappelle -, Carême a vu son œuvre traduite dans de nombreuses langues. Il est en particulier très apprécié pour son amour des enfants, un registre essentiel de son œuvre (mais non le seul). Récompensée par de nombreux prix littéraires, illustrée par de grands artistes, son œuvre joint à la simplicité de la forme l'expression d'une joie de vivre qui n'exclut pas une certaine gravité. Il a aussi traduit en français des poètes néerlandophones.

Jeannine Burny qui fut la fidèle secrétaire et la muse inspiratrice de Maurice Carême, présidente de la Fondation, a écrit un livre édité au printemps 2007, intitulé Le jour s'en va toujours trop tôt : Sur les pas de Maurice Carême. Éditions Racine (Bruxelles). Quelques poèmes de Maurice Carême ont été mis en musique (voix et piano) par le compositeur et musicologue Jacques Chailley (1910-1999).
+ Voir plus
Source : wikipedia.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Trois escargots – Maurice Carême

Citations et extraits (138) Voir plus Ajouter une citation
Maurice Carême
Krout   20 novembre 2016
Maurice Carême


D'une bouteille d'encre

On peut tout retirer :

Le navire avec l'ancre,

La chèvre avec le pré,



La tour avec la reine,

La branche avec l'oiseau,

L'esclave avec la chaîne,

L'ours avec l'Esquimau.



D'une bouteille d'encre

On peut tout retirer :

Si l'on n'est pas un cancre

Et qu'on sait dessiner.



Maurice Carême (La lanterne magique)
Commenter  J’apprécie          853
Malaura   23 mars 2012
Poèmes de Maurice Carême de Maurice Carême
Le chat et le soleil



Le chat ouvrit les yeux,

Le soleil y entra.

Le chat ferma les yeux,

Le soleil y resta.

Voilà pourquoi, le soir

Quand le chat se réveille,

J'aperçois dans le noir

Deux morceaux de soleil.

Commenter  J’apprécie          820
Maurice Carême
Ode   19 janvier 2013
Maurice Carême
Il a neigé dans l'aube rose

Si doucement neigé,

Que le chaton croit rêver.

C'est à peine s'il ose

Marcher.



Il a neigé dans l'aube rose

Si doucement neigé,

Que les choses

Semblent avoir changé.



Et le chaton noir n'ose

S'aventurer dans le verger,

Se sentant soudain étranger

À cette blancheur où se posent,

Comme pour le narguer,

Des moineaux effrontés.
Commenter  J’apprécie          790
Maurice Carême
Piatka   23 septembre 2013
Maurice Carême
PONCTUATION



- Ce n’est pas pour me vanter,

Disait la virgule,

Mais, sans mon jeu de pendule,

Les mots, tels des somnambules,

Ne feraient que se heurter.



- C’est possible, dit le point.

Mais je règne, moi,

Et les grandes majuscules

Se moquent toutes de toi

Et de ta queue minuscule.



- Ne soyez pas ridicules,

Dit le point-virgule,

On vous voit moins que la trace

De fourmis sur une glace.



Cessez vos conciliabules.



Ou, tous deux, je vous remplace!

Commenter  J’apprécie          681
Maurice Carême
sagesse66   26 janvier 2019
Maurice Carême
Bonté.

Il faut plus d’une pomme

Pour remplir un panier.

Il faut plus d’un panier

Pour que chante un verger.

Mais il ne faut qu’un homme

Pour qu’un peu de bonté

Luise comme une pomme

Que l’on va partager...
Commenter  J’apprécie          664
Malaura   31 mars 2012
Poèmes de Maurice Carême de Maurice Carême
L’artiste



Il voulut peindre une rivière ;

Elle coula hors du tableau.

Il peignit une pie grièche ;

Elle s’envola aussitôt.

Il dessina une dorade ;

D’un bond, elle brisa le cadre.

Il peignit ensuite une étoile ;

Elle mit le feu à la toile.

Alors, il peignit une porte

Au milieu même du tableau.

Elle s’ouvrit sur d’autres portes,

Et il entra dans le château.

ENTRE DEUX MONDES

Commenter  J’apprécie          630
babounette   30 août 2018
Femme de Maurice Carême
page 15

Tu es la saveur de mon pain.

Le dimanche de ma semaine,

Tu es la ligne du destin

que l'on peut lire dans ma main,

Tu es ma joie, tu es ma peine,

Tu es ma chanson, ma couleur

Et, dans la douceur de mes veines,

Le sang qui fait battre mon coeur.
Commenter  J’apprécie          632
Maurice Carême
Piatka   06 mai 2014
Maurice Carême
PRINTEMPS EN VILLE



Le printemps submerge la ville

D'oiseaux qu'il lance sur les toits.

Partout des visages tranquilles

Fleurissent les carreaux étroits.



Le vert a envahi les parcs

Où les platanes font la roue.

Les statues ont bandé leur arc

Et mettent les passants en joue.



Vous aurez bientot des lilas

Où vous cachez, les amoureux,

Et les bancs qui sont près de là,



Surpris par l'éclat de vos voix,

N'écoutent plus les vieux

Que l'hiver retenait chez eux.
Commenter  J’apprécie          6210
Maurice Carême
sagesse66   26 août 2019
Maurice Carême
On dirait qu'on entend

Pleuvoir le temps

Usant les vieilles pierres

De la rivière;

On dirait qu'on entend

Pleuvoir les ans

Qu'emportent doucement

Les eaux du temps.
Commenter  J’apprécie          582
Maurice Carême
sagesse66   28 avril 2020
Maurice Carême
A force de tout partager,

Même le meilleur de mon cœur,

D’avoir une âme de verger

Débordant d’oiseaux et de fleurs.

De dessiner autour de moi

Un immense horizon de joie,

D’aimer la vie mieux qu’une sœur.

Je suis comme un ciel étonné

De se trouver, le soir, d’étoiles

Qu’il n’avait jamais soupçonnées.
Commenter  J’apprécie          542

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Littérature et poésie japonaise du XIXe et XXe siècle

Atsushi Nakajima a écrit

La bête au clair de lune
Histoire du poète qui fut changé en tigre
Le livre de la jungle

7 questions
2 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature japonaise , poésie japonaise , xixème-xxème sièclesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..