AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Nastasia-B


Nastasia-B   08 mars 2015
La Valse des Continents de Patrick De Wever
COMMENT RENDRE PERCEPTIBLE CETTE VITESSE DE DÉPLACEMENT ?
Les mouvements terrestres semblent lents à l'échelle humaine, si bien que l'on a l'impression qu'il n'y a pas de déplacement. Une manière de faire " sentir " cette vitesse, et en raison de notre tendance naturelle à l'anthropocentrisme, est de la comparer avec des mouvements lents propres à notre corps comme la pousse des ongles ou des cheveux. (Fig. 40, 41)

Fig. 40 - On a beau regarder ses ongles, on ne les voit pas pousser.
Pour autant, on n'en conclut pas qu'ils sont immobiles car on sait bien que l'on doit les couper régulièrement (pour la plupart d'entre nous tout au moins). Effectivement, ils poussent d'environ 5 cm/an. Cette vitesse est celle avec laquelle l'Amérique s'éloigne de l'Europe.

Fig. 41 - Cheveux et plaques : même vitesse.
Nous allons chez le coiffeur (la plupart d'entre nous, ici aussi) pour (leur redonner une forme et une couleur, certes mesdames) couper nos cheveux car ils poussent d'environ 10 cm/an. Ils le font invisiblement, sans bruit, mais le constat est aisé chez ceux qui se teignent les cheveux, au bout d'un mois, les racines sont bien blanches. Cette vitesse est celle des mouvements rapides de certaines plaques, telles les plaques qui concernent l'océan Pacifique.

Chapitre 4 : La vitesse de déplacement des plaques.
Commenter  J’apprécie          360





Ont apprécié cette citation (34)voir plus