AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Citation de HababouZoe


Je savais pas dans quoi je m’embarquais, mais j’avais envie de m’y embarquer. J’avais roulé pendant des mois sans trouver d’issue, et sans en désirer. Je m’étais contenté d'avancer au sein de l’obscurité de mes propres souterrains. Quelque chose hurlait en moi sans interruption, mais sans dire que je m’étais habitué à ce cri, j’avais vécu avec, comme un nouveau constituant de mon être. Je pensais avoir plastiqué le pont qui me reliait au reste de l’espèce humaine. Je vivais encore, mais je n’existais plus. Tout sens, toute signification, toute direction avaient disparu. Du moins c’est ce que je croyais.C’était inadmissible, mais même sans Tyler, le destin continuait à me mener par le bout du nez. J’avais toujours cru que nos destins étaient liés. Pourtant la quête n’était pas encore arrivée à terme. Avec ma voiture en rade, j’allais maintenant faire mon entrée sur une autre sorte de chemin. Un autre voyage débutait.Tout ce que j’espérais, c’était de me perdre enfin, une bonne fois pour toutes, dans les circuits du labyrinthe de cette nouvelle errance.
Commenter  J’apprécie          10





Ont apprécié cette citation (1)voir plus