AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Presses de l`université du Québec


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
christinebeausson
  08 mars 2019
Je ferme les yeux pour couvrir l'obscurité de Kelly Berthelsen
Le hasard a fait passer entre mes mains, ce livre édité par les presses de l'université du Québec dans sa collection jardin de givre. C'est une réédition de textes épuisés liés à l'imaginaire nordique, hivernal et de l'Arctique.

Précisément, il s'agit de nouvelles groenlandaises publiées en 2001, traduites en danois en 2002, éditées en 2015 au Québec.



Nous nous retrouvons face à une carte, le Groenland, une île inhabitée avec quelques petits points noirs figurant des villes ou des villages, dispersés sur la côte ouest avec des noms improbables Ilulissat, Nuuk, Qeqertarsuatsiaat, pas facile à retenir et encore je ne fais que les écrire, les prononcer est une autre paire de manche.

Le livre commence par ce qu'ils appellent une introduction mais c'est plutôt une présentation et une explication des textes et de cette littérature. (Ce passage m'a gêné car il a défloré ma découverte).



J'ai retenu,

L'importance de la transmission des coutumes pour un peuple, c'est ce qui peut faire sa cohésion...

L'importance de la langue comme instrument de transmission ...

La nullité d'organiser une fête pour célébrer la colonisation d'un peuple, il est honteux de célébrer les colonisateurs et pas les colonisés...

L''importance de jouir de la vie... boire....boire.... une peu de sexe et boire.... boire ....



Que vous dire, un retour à l'introduction m'a permis de tirer un fil au travers des têtes de chapitres, comme un inventaire de cette succession de nouvelles .....

Évoquer la beauté de la désolation, d'un côté la blancheur de l'Islandsis et de l'autre la mer ... la petite collectivité, peu de monde, des gens qui doivent vivre ensemble envers et contre tout .... le saoulagement, ou comment survivre pour être soulager si ce n'est qu'en se saoulant ....

Quelques doutes moraux, choquants, le viol d'enfant, les relations occasionnelles extra conjugales, .... les bonheurs, prendre le temps comme il vient, apprécier heure après heure, profiter du moment présent sans se préoccuper de ce que sera l'heure suivante ...

Regard sur le colonialisme, les traces indélébiles laissées par l'invasion, comment vivre avec, comment se retrouver .... une force première et parfois surnaturelle, les traditions et ce qu'il en reste, l'imaginaire propre à ce peuple ( vous connaissez l'histoire, celle du groenlandais qui a accueilli les américains sur la lune !) ....

Et enfin les pensées noires ... vivre avec son passé et ses sombres souvenirs ... vivre un avenir si hypothétique .... et cette noirceur qui envahit l'espace pendant des jours !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EnfancesFamillesGenerations
  05 septembre 2018
Le soutien aux familles d'enfants gravement malades de Manon Champagne
Un compte rendu détaillé est disponible sur le site de la Revue internationale Enfances Familles Générations : https://journals.openedition.org/efg/1073


Lien : https://journals.openedition..
Commenter  J’apprécie          00
EnfancesFamillesGenerations
  05 septembre 2018
L'école à la maison au Québec de Christine Brabant
Un compte rendu détaillé est disponible sur le site de la Revue internationale Enfances Familles Générations : https://journals.openedition.org/efg/1063
Lien : https://journals.openedition..
Commenter  J’apprécie          00