AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Elsevier Séquoia


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
luxorion
  29 mars 2018
Les Origines de la vie de Leslie E. Orgel
Dans ce livre publié en anglais en 1973, Orgel tente de démontrer que les études sur les origines de la vie permettent de proposer des mécanismes plausibles pour la plupart des étapes de l'évolution des organismes vivants à partir des constituants inertes de la Terre primitive. Il reconnait toutefois qu'il existe peu de preuves concernant cette phase prébiotique. Si à l'époque, les travaux d'Orgel étaient innovants et prometteurs, ses conclusions n'ont pas toujours été acceptées car parfois erronées ou trop spéculatives.

Dans son livre, Orgel supporte les travaux d'Alexandre Oparine (auteur de "L'origine de la vie") qui sont dans la suite logique des travaux de Darwin et de Pasteur. En revanche, s'il considère que la théorie de la panspermie est une "blague", il accepte néanmoins son hypothèse comme l'avait proposé son collègue Francis Crick.

Orgel reconnaît l'intérêt des expériences prébiotiques de Stanley Miller (avec lequel il écrivit "The Origins of Life on the Earth" en 1974) mais il considère qu'elles sont clairement irréalistes car Miller choisit de travailler avec de l'eau bouillante plutôt qu'avec des eaux "froides" pour des raisons techniques. Plus récemment (années 2000), Orgel a tout même reconnut l'intérêt d'une "soupe chaude" après avoir apprit l'existence des fumeurs abyssales en 1977 et d'autres sites dans lesquels se développaient des formes de vie primitives hyperthermophiles. Orgel montra également que la soupe primordiale était optiquement inactive et ne peut donc pas former des acides aminés aux fonctions viables (cf. les énantiomètres D et L). Toutefois nous savons depuis la fin du XIXe.s. que des formes asymétriques ont influencé le monde physique et la chilarité est en parfait accord avec la sélection naturelle.

Enfin, concernant l'origine du code génétique, Orgel avoue qu'on ne comprend pas grand-chose au développement du code génétique. Il estime que s'il est possible qu'un organisme ait évolué par mutation et sélection aléatoires, cette hypothèse lui paraît ridicule. En fait, on sait depuis cette époque qu'il y a des alternatives au dilemme du hasard et de la nécessité comme par exemple le hasard cumulatif ou l'expression d'acides aminés non utilisés par certains organismes.

C'est un livre intéressant sur le plan de l'histoire des sciences qui nous décrit l'état de cette discipline en 1973 et les opinions critiques et parfois divergents des plus grands chercheurs et combien nous avons parcouru du chemin depuis cette époque même s'il reste encore beaucoup d'inconnues autour d'un sujet éminemment complexe.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mostafah
  30 décembre 2017
L'histoire de Arnold Toynbee
a lire
Commenter  J’apprécie          00
Chasto
  08 décembre 2015
BERIA VIE ET MORT DU CHEF DE LA POLICE SECRETE SOVIETIQUE. de Tadeusz Wittlin
Présentation d'un homme au pouvoir sans fin comme son appétit de puissance et de contrôle.

L'un des regards les plus sombre de la seconde guerre mondiale et du vingtième siècle.
Commenter  J’apprécie          20