AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jourdan Editions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez Jourdan Editions


Dernières critiques
Fuyating
  03 avril 2021
L'impératrice secrète du Japon de Yann Quero
Je dois avouer être décue par ce livre. Tout d'abord, je ne m'attendais pas à un roman, mais à un récit historique. Soit. Allons-y pour un roman sur fond historique, genre que j'aime d'ailleurs beaucoup, mais tout dépend de comment cela se construit.

Autre déconvenue : cette princesse secrète a été inventée par l'auteur. Et donc là patatra. Moi qui m'attendais à l'histoire d'une femme forte réelle, et bien non, celle-ci n'est que le produit de l'ipagination de l'auteur.



J'ai tout de même apprécié découvrir une petite période de l'histoire du Japon qui m'est totalement inconnue : l'ère Meiji durant laquelle le Japon a été forcé de s'ouvrir aux étrangers, l'histoire des shogun, samourais, lutte de pouvoir et empoisonnement. J'ai aussi aimé les petits détails culturels comme l'importance du chiffre 7, la découverte de kami (esprits), les temples shinto, la révulsion de certains envers le christianisme et même le bouddhisme.



Mais j'ai été sceptique concernant certains détails, notamment le fait qu'une ancienne communarde arrive si facilement à sortir de France et à entrer au service d'un membre de la famille impériale japonaise (surtout en sachant comment étaient traités les étrangers à l'époque). Une jeune femme issue du peuple, analphabète qui plus est, devient dame de compagnie d'une jeune princesse...

J'émets aussi quelques doutes concernant certaines expressions utilisées par Louise : je m'étonne qu'elles soient déjà utilisées au XIXème siècle (par exemple, je cite : "coincée du cul"). Mes excuses si cela se disait déjà.



Bref, lecture très mitigée, mais que j'aurais peut-être plus appréciée si je l'avais choisie en sachant que ce n'était pas un récit historique ni une biographie romancée d'une princesse ayant réellement existée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Binchy
  31 mars 2021
Petites histoires de la mode de Martine Magnin
Petites Histoires de La Mode - Martine Magnin : en librairie depuis le 18 février 2021 !



"Petites histoires de la mode" est un abécédaire poétique et pratique où les gourmets de mode, mais aussi ceux qui apprécient la saveur d'un mot inédit, désuet ou étranger, pourront picorer à leur guise ! Ce projet généreux et hédoniste a été confectionné avec plaisir et minutie par deux auteures passionnées.



"Accessoire, Aiguille, Alpaga, Angora, Anorak, Ballerine, Batiste..." ne sont ni des formules incantatoires, ni les vers d'une poésie lettriste, mais des termes qui appartiennent au vocabulaire du vêtement.



Tous ces mots si beaux portent un peu de notre histoire et nous invitent au voyage, à la découverte d'échanges séculaires entre des populations habitées par le goût de la parure et du vêtement. Ici, ailleurs, hier et aujourd'hui, plus de 400 rubriques choisies selon leur intérêt.



Après une carrière dans la communication et les relations presse puis dans le commerce d'antiquités, Martine Magnin, parisienne, lectrice passionnée, laisse s'exprimer son goût pour l'écriture.



Petite-fille, fille, nièce, et soeur d'écrivains édités et connus chacun dans un domaine d'écriture très différent, Martine Magnin a écrit un récit-témoignage, Qu'importe le chemin, paru en octobre 2016.



La confection de ce livre a nécessité la collaboration de deux écrivaines aguerries, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne, toutes deux déjà auteures de nombreux récits, romans et essais.



Publié aux Editions Jourdan, ce livre est d'une richesse époustouflante, tout y est, un véritable dictionnaire sur l'Histoire de la Mode, à consulter au fil de ses besoins ou à lire dans son intégralité de suite. Il est a conseiller autour de nous et en particulier aux étudiants(es) des écoles de Haute-Couture dont les élèves de l'Ecole des Arts de la Mode - ESMOD International.



Je remercie infiniment Martine Magnin pour cet envoi et sa dédicace et je n'oublie pas, Joëlle Marchal qui a organisé ce concours et m'a permis de découvrir ce formidable ouvrage.
Lien : http://binchy.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lyanea
  19 mars 2021
Petites histoires de la mode de Martine Magnin
Avis : PASSIONNANT



Quels adjectifs trouver pour qualifier la lecture des « Petites histoires de la mode » ? Il y en aurait beaucoup mais je garderai celui que j’ai choisi pour mon avis. Tout y est pour me plaire : des connaissances, de l’humour, de la subtilité, de l’organisation !

Par ordre alphabétique mais aussi sans queue ni tête car on saute du boubou à la braguette sans fil rouge, les informations sur le monde de la mode et de la couture nous sont fournies, ayant traversé les siècles, les pays mais s’étant teintées de l’humour des auteures, que l’on devine, passionnées et mutines.

On s’instruit, on rit, on s’étonne, on laisse et on reprend… Oui, 455 pages ne « s’avalent « pas ! Et vu la qualité, je dirais qu’elles se dégustent et donnent l’occasion de retrouver une vie sociale passant par le téléphone :

— Tu imaginais, toi, qu’on ne sait pas de quand datent les ciseaux ? Ceux que l’on connaît existaient déjà, il y a deux mille ans dans l’Empire Romain et en Extrême-Orient…

Oui, je vais garder ce dictionnaire poétique et pratique à portée de main, c’est plus sympa que de « googleliser », non ? Chapeau bas, Mesdames, pour les nombreuses recherches effectuées. Mon « petit doigt » m’a dit que cela avait pris trois ans. Cela se voit, c’est complet et en aucun cas rébarbatif au vu des nombreux fous rires pris avec certaines définitions.

Je remercie sincèrement Martine Magnin pour sa confiance, non seulement pour la chronique mais aussi pour m’avoir confié cet ouvrage bien avant sa sortie et m’avoir citée dans les remerciements en des termes qui m’ont touchée.

N’hésitez pas, ce livre paru aux Éditions Jourdan est dans toutes les bonnes librairies.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10