AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Parramon France


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
Renaixdescendres
  17 avril 2021
Mon grand livre des rêves de Eudald Palma
C'est une oeuvre d'art originale qui s'ouvre à la première page sur un serment "Moi, je m'engage à ne pas révéler le secret de fabrication des rêves" à signer et à dater.



Les illustrations d'Eudald Palma sont juste sublimes en adéquation avec ce monde fou et magique du rêve.



Les contes et les histoires choisis sont ici très condensés (4/5 pages) pour n'en retenir que la trame essentielle.



Je ne l'avais pas acheté pour moi mais je pense que je vais le garder...



Contrairement à ce que j'ai pu lire, je ne le recommanderais pas aux enfants de moins de 10 ans car "Un rêve de mains rouges" de Bram Stoker pourrait très bien faire cauchemarder !
Commenter  J’apprécie          30
TilleulCitron
  08 novembre 2019
Je m'appelle Cléopâtre de Carmen Gil
je n'ai pas trop apprécié cette petite histoire sur la vie de cléopatre la dernière reine d'egypte de l'antiquité.

je l'ai trouvé au rayon enfance de la médiathèque, son format m'a plus, pas beaucoup de pages à lire cad 63 si on compte les illustrations et tout le livre.

je n'ai pas aimé ce langage à la première personne du singulier "je"...on dirait un peu une enfant gâtée...un passage sur la vie et les divinités égyptienne que je découvre mais c'est très succinct et je dois avouer que cela ne m'intéresse que très peu même si cleopatre 7, est la réincarnation d'Isis.

la vie et certains évemenents vite survolé et que j'ai lu en 400 pages dans un roman "évasion" sur "cléopatre reine du nil" de miechel peryramaure au rayon adulte bien sûr.

rien n'est dévoilé sur ses enfants (celui de césar et les autres)

je trouve que ça pourrait être mieux, j'aurai ravie si j'avais eu des illustrations en photo ou de beaux dessins sur l'égypte. ça ne me manque pourtant pas...bref, un livre qui ne restera pas dans mes annales sur l'égypte.

habituellement je lis d'abord au rayon enfance sur un thème, puis adulte pour en savoir plus mais là..je suis déçue et ce ne me donne pas envie d'en savoirplus.

peut-être bien pour certains lecteurs mais pas pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bdelhausse
  31 octobre 2016
Mon grand livre des émotions de Esteve Pujol i Pons
Un livre qui aide les enfants à appréhender leurs émotions, à les comprendre d'abord, puis à les canaliser, afin d'aller vers les autres. C'est plutôt positif.



Et le parcours "de moi vers les autres" se réalise à travers une vingtaine de contes. Rien qui puisse choquer. On sait depuis longtemps que les contes ont une portée didactique, pédagogique, sont destinés à permettre aux enfants d'appréhender leurs peurs, leurs angoisses.



Mais ici, on n'a pas que des contes. Certains textes sont des réécritures de bouts de pièces de théâtre (Shakespeare, Rostand) ou même de simples histoires, des faits divers presque. Les contes sont souvent réécrits, et ne sont pas du tout conformes à l'original. Ils sont même souvent larmoyants, jouant sur une corde assez sensible (ou je suis trop sensible moi-même).



Les textes font tous de 2 à 4 pages grand maximum. Ils sont précédés d'un petit texte délimitant l'émotion qui va être abordée, et ils sont suivis de quelques lignes de débriefing. C'est soit trop, soit trop peu, parce que cela ne permet pas grand-chose à des parents (et le thérapeute n'a pas besoin de ces textes).



Et au rang des émotions... elles sont quasiment toutes négatives... Je me suis fait avoir à proposer à mon fils de 7 ans, "quelle émotion souhaites-tu aborder?"... le voilà qui me répond "la joie"... et on cherche. Pas de joie. De la vengeance. De l'envie. De la colère... mais pas de joie. Le mélange d'émotions, le choix, la manière de les présenter, tout cela concourt (à mon avis) à présenter les choses de manière fortement négative. Sans même parler d'une approche moralisante. Or, on est dans le développement, l'épanouissement de soi, pas dans la morale.



Je suis donc très mitigé, frustré aussi, par rapport à ce livre, qui me semble partir d'un très bon constat. Mais prend d'étrange chemins pour aider l'enfant (et ses parents).



Pas convaincu, donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40