AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Seelys


Seelys
  06 juillet 2017
Farhad est un jeune franco-iranien musulman récemment diplômé d'une grande université américaine. A son retour, il retrouve ses proches et ses amis, puis, préoccupé par la radicalisation islamiste et le terrorisme, Fahrad s'engage dans la recherche et la rédaction d'un dossier sur le sujet. Lorsqu'il retrouve Réza, son ami d'enfance, Fahrad le trouve changé et le doute s'empare de lui… de fil en aiguille, pour tenter de répondre à ses questions, le jeune homme se retrouve à marcher sur la terre de ces ancêtres, dans sa ville natale, à Ispahan. Ses autres voyages à Londres et Paris, ainsi que les multiples rencontres qu'il y fera permettront à Fahrad d'y voir plus clair et surtout de mener une véritable lutte contre l'islamisme radical.

J'ai reçu ce livre lors d'une opération masse critique et je dois avouer que d'emblée, le résumée m'a intriguée. Je me suis tout de suite demandé si “Les exilés du paradis” était vraiment un roman ou un documentaire, et c'est là toute la complexité et la spécificité de ce roman. L'islamisme radical, sujet on ne peut plus d'actualité et surtout, sujet qui soulève énormément de questions. C'est en s'appuyant sur des faits historiques et en les intégrant à l'histoire avec beaucoup de légèreté (mais pas de simplicité, ces faits étant relatés de manières claires et complètes, dans la mesure du possible), que Brigitte Adès nous livre ici un roman-documentaire éclairé sur l'islamisme radical vu par les yeux d'un musulman dont la France est la terre d'adoption.

Au-delà du contexte du roman, “Les exilés du paradis” met en scène différents personnages dont les relations ont tendance à se développer. C'est ainsi que Brigitte Adès parvient à mettre un peu de tout dans ce roman, sans tomber dans les clichés : des relations familiales, des amitiés de longues dates et d'autres plus récentes, une histoire d'amour, des réseaux professionnels, etc. Comme pour le terrorisme, ces aspects sont bien dosés et permettent au récit d'avancer, de dédramatiser le sujet et d'humaniser le personnage de Fahrad. Finalement, c'est peut-être ce qui me manque dans ce roman, un meilleur développement des sentiments et des relations, il y a comme de la pudeur, de la retenue… Quoiqu'il en soit, les personnages sont bien développés, notamment celui de Fahrad, un jeune homme déchiré entre ses origines et sa terre d'adoption, à la recherche de soi et de réponses.

En bref, ce roman est vraiment intéressant car il permet d'en découvrir davantage sur les bases de l'islamisme radical et les réseaux terroristes. Il y a un bon équilibre entre informations et émotions. Certains chapitres sont plus longs que d'autres, mais ça vaut le coup de s'accrocher pour aller au bout de la réflexion menée par le personnage. Outre les aspects historiques, ce roman est aussi, d'après-moi, un véritable récit initiatique, dans lequel Fahrad tente de comprendre le fondements de certaines choses qui l'entourent. En quête d'identité, ce cheminement fera de lui un homme nouveau, enrichi par ses rencontres et découvertes. A lire si le sujet vous intéresse ! C'est un roman assez court, rythmé et plutôt bien écrit (même si j'ai repéré quelques coquilles/fautes).
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus