AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Loryane


Loryane
  16 novembre 2015
« Morsure » ; le premier roman de cette saga a été une bonne lecture malgré une narration intense et des descriptions sans dessus-dessous. Ce second tome change quelque peu mon opinion sur « Femmes de l'Autremonde ». En effet, cette suite est largement plus prenante, les scènes sont actives et vives ; toutefois les explications ne manquent pas et parfois on s'y perd. Je suis quand même convaincue par le suspense, les rebondissements et notamment par les protagonistes. Tout ce que contient ce livre est plaisant, c'est une lecture distincte mais très particulière.

Elena Michaels est une femme très mature, la trentaine et un caractère plutôt dominant. C'est une femme loup-garou, se battre et chasser est une habitude pour elle. Son personnage est joliment développé. Ce que j'apprécie chez cette héroïne c'est sa façon d'agir en cas d'urgence, elle reste toujours calme. Enfin pratiquement. de plus, de l'humour ressort légèrement de son esprit, ce qui calme la lourdeur et la puissance de l'intrigue. Je me suis énormément attachée à sa personnalité, elle est tout ce que j'aime ; réfléchie, calme, posée, drôle, maline.

La plupart des autres protagonistes sont secondaires. Même Clay et Jérémy. de ce fait pendant une grande partie du roman ils n'ont pas de dialogue et encore moins de narration sur ce qui se passe vraiment derrière le kidnapping d'Elena. Surtout que le fiancé n'est pas patient, Clay est possessif et jaloux. Il ne peut vivre sans elle et il devient plus que dangereux pour les autres mais aussi pour lui-même dans le cas où Elena n'est pas auprès de lui. Jérémy est l'Alpha de la Meute ; franchement j'admire cet homme fort et avec beaucoup de sang-froid. Il me plait et c'est impossible de ne pas être pris d'affection pour ce héros. Paige est nouvelle, c'est une... sorcière. Il faut bien que les autres êtres surnaturels est leur gloire. Je ne sais quoi penser d'elle, sincèrement. Elle est souvent agaçante, cependant elle n'est pas méchante ; loin de là. Jeune et sûrement capricieuse, elle reste elle-même et au fond c'est ce que j'ai apprécié. Houdini et plus tard Xavier est le personnage qui m'a le plus séduite dans cette suite. Il est vraiment à part, déjà c'est un semi-démon ; en dehors ça il est amusant et extrêmement intelligent. J'espère le retrouver plus tard dans la saga, le découvrir totalement. le détraqué de l'histoire, je ne cite même pas son nom ; il est complètement étrange et certainement qu'une case lui manque. Il a beau être ingénieux, sa façon de faire est celle d'un enfant. Pour les autres dont Adam, Samantha, Leah, Bauer et Carmichael ce sont des protagonistes un peu plus sur la touche. Quoi que leur personnalité est approfondie. Adam est presque le plus normal du récit et je l'ai bien aimé, malgré une absence prolongée. Samantha est la plus jeune, 12 ans et apprentie sorcière. Elle a énormément de cran pour son âge. Leah est manipulatrice, sauf qu'on ne peut pas se douter de ce trait de caractère chez elle, étant gentille comme tout du début à la fin, presque. Bauer, que dire ? Sympathique et agréable au départ, mais ses décisions sont complètement insensées. Son choix lui coûte cher. Enfin, Carmichael est un docteur toute simple. Certes, elle est souvent acariâtre, mais à des années lumières de la cruauté.

L'intrigue est brillante ! Je suis véritablement enchantée sur l'idée et la manière dont celle-ci est exploitée. Les premières pages sont d'un mystère grandiose, les éléments prennent place au fur et à me mesure, laissant des doutes et des questions en suspens. Les évènements s'enchaînent tout de même assez vite, ne livrant aucune interruption. La précision des révélations me sidère ! Tout est calculé pour nous emmener dans cet univers, exposant les secrets et les renseignements adéquats. Les rebondissements ont lieu, bien évidemment. Sont-ils un brin trop espacés ? Peut-être. Dans tout les cas, l'action s'invite dans les deux quart du roman. La fin est une explosion d'énergie ! Les émotions d'Elena et de Clay sont très bien travaillées, néanmoins la profondeur est délaissée pour l'intensité. En même temps, la plupart des instants sentimentaux et émotionnels ne dure pas une éternité, éclairant juste le lecteur sur l'état d'esprit des héros.

L'écriture de l'auteur n'est pas spécialement avantageuse. Des descriptions à perte de vue. Toujours est-il que Kelley Armstrong a une plume subjuguante si on apprécie la trame et tout le reste. Sincèrement il faut être solide mentalement en commençant cette lecture, surtout avec 600 pages. Après soit on aime, soit on n'aime pas. Mais c'est un écrivain à découvrir et spécialement avec cette saga.

Ce second tome est vraiment prenant et puissant. Elena est une héroïne unique, pleine de caractère et d'aspect. Elle peut être douce et agréable, tout en étant futée et remplie de ressource, elle sait se venger et surtout se défendre. Je n'ai pu qu'aimer cette femme loup-garou. Ce n'est pas forcément ordinaire comme histoire, hormis le fantastique et l'aventure de cette suite ; c'est sans compter sur les sentiments, le mystère et l'authenticité des protagonistes. Une excellente lecture, en s'accrochant le récit est intéressant et débordant de surprise, les pages se tournent de plus en plus facilement au fil de l'histoire et à l'approche du final.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (1)voir plus