AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Seraphita


Seraphita
  10 mars 2012
« Salade niçoise » : un titre un peu curieux pour une BD ? Que va-t-on trouver ici, à la lecture ? La recette d'un mets assurément bien commun, qu'on peut commander dans bon nombre de restaurants français ? Un mélange hétéroclite d'histoires plurielles, qui se regroupent autour d'un dénominateur commun : Nice ? C'est un peu tout cela que propose Baudoin, dans cette bande dessinée.

En introduction, Baudoin souligne que « ces pages ont été écrites et dessinées dans un premier temps pour Morning, un journal japonais ». Si au Japon la « salade niçoise » est bien connue, paradoxalement, Nice ne l'est pas. L'auteur se propose donc de combler cette lacune avec « Salade niçoise » qui se présente comme un mélange de petites histoires qui se déroulent toutes à Nice (de « La promenade des Anglais » vers « La baie des Anges » en passant par « Coco Beach » ou les « Quartiers nord »…), autant d'ingrédients hétéroclites qui, mis ensemble, deviennent un plat commun.

Un jeune homme traverse chaque histoire, tel un fil conducteur. Il y est question de désir, d'attirance, d'apparence, d'oubli, d'abandon… le graphisme de Baudoin est très particulier, à la fois épais, comme empreint d'une lourdeur noire, et tout à la fois aérien, presque gracieux. Les histoires sont souvent cruelles, voire parfois crues. Les êtres dessinés sont à vif, le plus souvent du côté de la vie, mais parfois la bascule n'est pas loin…

Une « salade niçoise » qui prend Nice pour port d'attache, mais Baudoin nous convie à larguer les amarres et voguer sur les flots d'une humanité partagée…
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus