AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de belette2911


belette2911
  23 septembre 2021
L'ambiance du second tome est des plus morbides. Nous retrouvons nos pionniers, partis à la recherche d'un endroit plus facile à franchir la Sierra Nevada, alors que la neige tombe sans discontinuer, que les vivres s'amenuisent et qu'un membre de la troupe soit à la traîne.

Cherchant un abri, ils trouvent cette grotte, celle que nous avions vue lors des premières cases dans l'album un.

C'est affreux ce que les survivants doivent faire pour survivre, encore plus effroyable que ce que j'ai déjà lu ou entendu (sauf à lire certains récits sur l'ile Nazimo). Il faut passer outre tous les tabous, tout le dégoût, toute l'horreur de l'acte.

La question que l'on se posera ensuite, c'est "Est-ce que ça valait ce sacrifice pour si peu ???". Pour moi, c'est non… Mais je n'y étais pas.

Les grandes étendues blanches de la Sierra Nevada sous la neige sont magnifiques et heureusement qu'elles contrebalancent certaines scènes où il faut respirer un grand coup afin de poursuivre sa route.

Le pire est que dans ce que l'on pourrait penser être un comportement inhumain, il y avait aussi beaucoup d'amour, de sacrifices et qu'un salopard aujourd'hui pouvait être aussi un homme bon le lendemain. Ce sont les événements qui forgent les hommes, dans cette immensité.

Une page de l'Histoire de l'Ouest méconnue chez nous, alors qu'aux États-Unis, elle fait l'objet d'un tourisme permanent (morbide?) et même d'un musée avec les objets ayant appartenu aux pionniers.

Une découverte assez violente, certes, mais je ne regrette pas de l'avoir faite.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (9)voir plus