AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de odin062


odin062
  15 avril 2015
Quel dépaysement ! Oui c'est bien l'impression qui ressort après avoir refermé ce livre. le beau temps revient, la lecture au soleil est un plaisir, et quand on lit un bouquin se déroulant sur une planète dont le système est dépourvu d'étoiles, on est d'autant plus frappé par la situation des personnages.

Car oui, Dark Eden est un roman de science-fiction se déroulant sur une exoplanète où la seule source de lumière provient des êtres vivants. On tombe sur cette planète totalement inconnue et tout au long du bouquin, on ne cesse de découvrir des choses. Pourquoi sur cette planète ? Car des « terriens » s'y sont écrasés il y a deux siècles et que depuis, les Hommes attendent les secours.

Alors forcément, deux siècles, ça pèse sur cette nouvelle population qui en fait, a subit son évolution dans son coin. le peuple est doté d'un nouveau langage, simple déformation du langage des terriens, et je dois dire qu'on met bien une dizaine de pages avant de s'habituer à ce nouveau vocabulaire. de même, il nous faudra attendre une bonne centaine de pages avant de découvrir dans les détails, ce qui s'est réellement passé et autant de pages à attendre avant que le livre démarre vraiment. C'est un peu long, et c'est bien la seule chose que j'ai a reprocher à ce roman.

Au-delà de l'aspect SF, il y a également le coté biologie avec ces nouvelles formes de vie, étrangement ressemblantes, à quelques détails près, à ce que nous avons sur Terre. Mais également le coté ethnologique. Car on arrive au moment où le peuple subit une réelle évolution. Une évolution qui fait largement échos à notre Histoire. Comme-ci l'Homme était prédestiné à ce parcours, propos récurent dans la littérature.

Il ne faut pas s'attendre à obtenir toute les réponses. le livre, de même, s'arrête sans réellement terminer les trames secondaires mises en place bien que la problématique principale trouve une très bonne fin. Peut-être que tout cela annonce une suite et si suite il y a, je ne suis pas sûr d'y retourner. Ce fut très agréable et je remercie Babelio et les éditions « Presse de la cité » mais je n'irai pas jusqu'au coup de coeur. Une lecture qui tombait au bon moment en somme.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (8)voir plus