AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fnitter


fnitter
  10 juin 2014
Un exquis OVNI.
En voilà une insolite collaboration entre un astrophysicien, un paléontologue, un archéologue et un auteur de sf pour un petit livre très instructif.

A travers quatre chapitres :
Ciel bleu, soleil orange où la genèse de l'étoile et de la planète sont expliqués.
Le hasard fait bien les choses : qui voit l'apparition de la vie sur cette planète.
L'intelligence pourquoi faire : où une espèce intelligente émerge et où l'auteur passe au crible quelques moments d'histoire de notre terre.
L'oeil de Caïn : qui voit débarquer les humains sur cette planète si particulière.
Une singulière histoire nous est contée...

Une idée ingénieuse que cette construction, de la vulgarisation scientifique très accessible et qui n'aurait pas eu la même visibilité sans la présence de Bordage. C'est certes didactique à l'extrême pour les trois premiers chapitres, mais j'y ai trouvé une lecture instructive et divertissante. Un développement original accompagné de nombreux parallèles avec celui de notre terre, ce pour une meilleure compréhension.
Des passages particulièrement savoureux (notamment dans le troisième chapitre) sur les religions.
On se plaint parfois d'un background trop rachitique dans les histoires de sf. Et bien là, on est gâté question background (encore que j'aurais aimé un développement plus complet de l'organisation sociale des sexogrades, l'espèce intelligente).
La nouvelle de Bordage, sans casser des briques, est agréable à lire et respecte bien le travail des scientifiques.

L'humanité ne sort pas forcément grandie de cet Exercice de style, cadavre Exquis, Exquise planète, Excellent.
(Obtenu et lu dans le cadre d'une opération masse critique. Merci à Babelio et Odile Jacob).
Commenter  J’apprécie          1012



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (98)voir plus