AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Siabelle


Siabelle
  13 août 2016
«Une saison avec un soleil dans le ciel qui ne parviendrait pas à trouver sa place entre les nuages. du froid jusque dans les os. Au plus profond.»

«Grossir le ciel», c'est mon premier livre de Franck Bouysse. Je le remarque grâce à mes amis, sur ce site. C'est ainsi que je fais une rencontre magique avec l'auteur, je découvre une pépite. Je vois qu'en plus, il gagne des prix :
- Prix Polar Michel-Lebrun 2015
- Prix Polar Pourpres 2015

Poignant, Saisissant, Bouleversant



Quand je commence à lire l'histoire, je me sens dépayser par cet endroit isolé, qui est en retrait du village. On fait la connaissance de Gus, avec son chien Mars, ainsi que d'Abel, son voisin. Ils sont deux fermiers, qui s'occupent de leurs terres. Ils font chacun leurs affaires, ils se rencontrent parfois, mais on ressent un étrange malaise.
Le lieu se passe en Dodge, au coeur des montagnes. J'entends clairement le vent fouetté les arbres, je m'imagine l'étendue des champs et je revois les flocons tombés, à travers cette nature froide et hostile.



On se sent alors vulnérable et impuissante, dans cet espace limité, et on partage la vie de Gus, sur son territoire, on fait également un retour dans le passé. On s'attache à cet héros solitaire, où il ne l'a pas eu facile depuis il est né. Dans son entourage, il y a juste son chien, et son voisin. Il y a bien sûr l'abbé, qu'on voit à la télévision mais pour Gus, c'est une présence familière, dans son cercle restreint. Lorsqu'il annonce son décès, rien n'est plus pareil. Il se passe par la suite des événements inexplicables dans cet environnement tendu et malsain.



Au cours du récit, on voit de plus en plus Gus, préoccupé. Son chien Mars est également nerveux et on fait aussi la rencontre des visiteurs inattendus. Ils veulent lui parler de Dieu, de sa terre et lui il n'a rien demandé. Quand il descend au village, il reçoit aussi une proposition, qui le rend encore plus amère. C'est un peu à cause de ces incidents, que Gus et Abel auront des interactions ensemble. On ressent également que le fil est mince, que leurs rapports sont fragiles au cours de leurs échanges. On ne peut pas rester indifférent, c'est deux héros différents mais qui se ressemblent. À mes yeux, ils ont une chose en commun : Ils ont un grand coeur, sous leurs carapaces. Tu ne peux pas t'empêcher de les aimer, de ressentir ce qu'ils vivent et à travers eux, ton coeur saigne.



L'auteur Franck Bouysse sait maintenir ton attention. Tu te laisses happer par sa plume à la fois magnifique et dure. Il prend des mots rudes et ardus pour être près des personnages. On s'aperçoit que le mal de l'âme existe, que les blessures ne sont pas guéries, elles sont encore vives. Ils restent encore des secrets inavoués. Dans ce cadre sauvage, la nature ainsi que les animaux détiennent une place importante. J'avertis qu'il possède des passages qu'ils peuvent être dérangeants. On hume dans l'air, au-delà des cieux, on soupçonne que le mal est caché, en ces lieux. C'est subtil, ça ne s'explique pas.



Au niveau de son écriture, c'est fluide, c'est facile à suivre. Je ne trouve pas de temps mort, tu ne veux pas lâcher ton livre, car tu veux voir ce qui va arriver. L'auteur maîtrise bien son intrigue et il manipule bien ses personnages. Il sait mettre également une touche d'humour sarcastique, quand il le faut, il sait aussi ajouter une touche d'humanité, lorsque c'est le temps. C'est une rencontre entre voisins, lorsqu'on se fréquente, on ne sait pas, ce qui peut arriver. L'auteur joue alors habilement avec le lecteur, jusqu'à la finale. Je n'ai pas de mot pour décrire la fin, quelle claque !

«On fait parfois des choses qui sont plus fortes que nous, quand l'instinct seul dicte sa loi.»

Pour terminer, c'est un excellent moment de lecture, que je n'oublierai pas de sitôt, ses deux héros. C'est une histoire triste, intense et émouvante. Elle peut être difficile à lire. Je suis conquise par son talent de conteur, quel coup au coeur ! C'est un récit qui vient te toucher, ton coeur se déchire. Au fil de l'histoire, tu vois les confidences se dévoiler et les mystères se résoudre. L'auteur possède ce don, de te déstabiliser. C'est pour toutes ses raisons, que c'est une belle trouvaille. Il faut également bien choisir le moment pour le lire. Et vous, écoutez-vous toujours votre instinct ?

Sia
Commenter  J’apprécie          3911



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (37)voir plus