AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Holmes02


Holmes02
  10 août 2016
Lorsque j'ai appris il y a plusieurs années qu'il existait une série de livres adaptés des jeux vidéos Assassin's Creed, ma première réaction fut un rire pas franchement très sympathique, trouvant l'idée un peu farfelue, et, je dois l'avouer, ridicule.

Disons simplement que j'étais alors dans une période d'obscurantisme, non ? :-) Quoi qu'il en soit, j'ai depuis joué à la si fantastique licence sur PS3, puis X box one. Et puis, lorsque je suis tombée sous le charme d'Haytham Kenway, la perspective d'un livre retraçant sa vie m'est tout de suite apparue une idée géniale (comme quoi notre avis peut changer).

Alors que je viens de finir ma lecture, je ne regrette pas du tout de m'être procurée ce livre. Présenté sous la forme du journal du Grand Maitre du Rite Colonial, celui-ci commence cependant bien avant l'arrivée d'Haytham au dernier échelon de l'Ordre des Templiers. En effet, ce n'est autre qu'un petit garçon que nous rencontrons au cours des premières pages. Un petit garçon brusquement chamboulé lorsque son père est assassiné sous ses yeux par des inconnus qui prennent la fuite en emmenant avec eux la demi-soeur d'Haytham.

Le garçon se voit alors pris en charge par un ami de son défunt père, Reginald Birch. Elevé selon les préceptes templiers, le fils d'Assassin se lancera dans une quête de vengeance, nous partageant ses sentiments au travers de son journal. Ses voyages et missions l'emmèneront à rencontrer de nombreuses personnes, mais en qui peut-il avoir réellement confiance ? Qui lui dit vraiment la vérité ? Et même si sa nouvelle vie a tendance à le lui faire oublier, qu'est donc devenue sa demi-soeur Jennifer Scott ?

Fait notable et appréciable pour ceux qui ont joué à Assassin's Creed III, le jeu ne couvre que le dernier tiers du roman. On découvre donc beaucoup de choses sur Haytham Kenway, le rendant assurément plus humain aux yeux du lecteur. le personnage apparaît sous un angle différent, car même s'il demeure sanglant et parfois inutilement barbare, connaître ses doutes et sa sincère volonté de bien faire le rend plus humain qu'il n'en a l'air à première vue.
La bataille finale, quant à elle, m'avait déjà serré le coeur au cours du jeu, et elle a réussi le même exploit dans le livre. Peut-être même davantage. Mais je n'en dirai pas plus, pour ne spoiler personne, et vous conseille simplement de la lire pour comprendre par vous même.

En conclusion, une très agréable lecture. J'ai dévoré le livre en quelques jours tant il est entrainant. Je le recommande sincèrement, d'autant plus à ceux qui ont pu aimer le jeu.

























Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus