AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Malahide75


Malahide75
  01 septembre 2018
Deuxième tome des Chroniques de Ténébreuse, le recueil « Les âges du chaos » prend place historiquement quelques centaines d'années après l'arrivée des Humains sur la planète. Ils ont tout oublié de leur origine, leurs pouvoirs psy se sont développés et, comme de bien entendu, une période de violences et de conflits voit le jour. Obnubilés par le développement du laran, les Ténébrans imposent des mariages consanguins pour amplifier leurs pouvoirs, tandis que les enfants sans laran sont ostracisés. Ce bidouillage eugénique conduira la société à atteindre le risque maximum lorsqu'apparaît un pouvoir si grand qu'il est à même de détruire la planète tout entière...
Les textes présentés ici se concentrent donc en très grande majorité sur le laran, sa quête, sa maîtrise et les grandes responsabilités qu'il implique.
Marion Zimmer Bradley ne figure pas au sommaire de ce recueil et comme dans le tome précédent, la qualité des nouvelles est variable mais les idées sont toujours aussi originales et ingénieuses. Cette fois-ci, quelques textes ont déviés de la trame d'origine pour proposer des histoires parallèles, mettant en scène des personnages connus (que ce serait-il passer si...), mais l'ensemble s'intéresse surtout aux conséquences de la présence ou de l'absence de laran et ce que cela génère au niveau personnel.
J'ai aimé cette lecture, plus que le précédent tome, notamment les textes de Janet R. Rhodes « La Peste », de Priscilla W. Armstrong « La Tour de New Skye », « Cercle de lumière » de Kathleen S. Williams et surtout « Une vie moins exaltante » de Patrician Duffy Novak.
Un recueil propre à satisfaire la curiosité des fans, puisque ces âges du chaos ne contiennent que deux romans écrits par M. Z. Bradley (trois autres posthumes, écrits par Deborah J. Ross n'ont pas été traduits) et qu'il existe beaucoup de zones d'ombre encore à explorer.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus