AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MissAlfie


MissAlfie
  16 avril 2013
Côté forme tout d'abord, Lynn Coady nous livre un roman épistolaire d'une forme originale puisqu'à sens unique. Rank va décider d'écrire à Adam, son ami de faculté, pour rétablir sa biographie, sa version des faits qu'Adam a réutilisé pour créer le héros de son roman. Vont alors s'échelonner un nombre certains de messages électroniques (et oui, à l'heure d'internet, on n'envoie plus de courriers mais des mails, jusqu'à quatre ou cinq dans une même journée s'il faut...) qui pourrait presque passer pour une sorte de harcèlement. Si Adam répond au début aux provocations de Rank, le lecteur n'en a jamais connaissance et ne connaît les réponses du correspondant qu'au travers des remarques de Rank.

Côté fond maintenant, L'antagoniste m'aura fait osciller tout au long de ma lecture entre attachement et agacement pour Rank. Au fil de ses courriers, Rank se livre. Il raconte à Adam sa vie, lui livre sa vision de sa vie, en tentant parfois de prendre un certain recul. Pour preuve, ces passages où il parle de lui à la troisième personne, faisant du Rank de l'époque un personnage différent de celui d'aujourd'hui... La narration peut paraître décousue puisque l'on passe de courriers qui évoquent le passé de Rank à des brides de son enfance pour revenir à sa vie d'aujourd'hui et à ses relations tumultueuses avec Gord, son père. Psychologiquement, c'est un roman assez intéressant et plutôt pas mal traité, avec un gamin adopté, une mère décédée idéalisée... Peu à peu, on se rend compte que c'est l'occasion pour Rank de faire le deuil de son passé, d'assumer son histoire avec ses faiblesses et ses forces. C'est un homme qu'on a longtemps cantonné dans un rôle du fait de son apparence qui se réveille et se dévoile.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus