AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MFF


MFF
  13 janvier 2021
Pour dire la vérité, je n'ai pas "lu" le livre de Mme Cronier, mais j'ai parcouru sa thèse à la recherche de sources pour un livre que je suis en train d'écrire.
Point de détail : sa thèse a pour titre "l'échappée belle : permissions et permissionnaires du front à Paris pendant la Première Guerre Mondiale"
Le titre résume tout. Les permissionnaires profitent souvent des circonstances pour se faire la belle et faire la fête à Paris.
Je ne doute pas que de tels cas se soient produits ; ce dont je doute c"est qu'ils soient nombreux (il suffit pour cela d'avoir à l'esprit le nombre de morts et de blessés à l'issue de la guerre.
Mais, moi qui travaille sur le Front d'Orient, je reste estomaquée par l'écriture de Mme Cronier : on est tout à fait dans "les jardiniers de Salonique" qui finalement peuvent prendre des vacances définitives après 18 mois de front .... Mon grand-père est dans les premiers arrivés français (175è RI) il n'a pas eu 1 seul jour de permission et il est rentré en France en mars 1919 , tuberculeux à 100%; raison de sa démobilisation précoce (!!). Il est mort le 7 septembre 1920.
Je conviens que parmi les soldats français de Salonique, il y avait les privilégiés qui faisaient la nouba près de la tour Blanche. et prenaient sans doute des permissions comme mentionnées dans la thèse. Mais pendant ce temps, les troupes mourraient d'épuisement, de maladie et des combats.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox