AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de johndiz


johndiz
  09 septembre 2019
Sans dire cela négativement, cet ouvrage m'a causé un profond malaise teinté de fascination.
Il y a d'abord les horreurs de la guerres, dépeintes sans filtre ni voyeurisme, et c'est à glacer le sang. On sent un riche travail de documentation. J'ai quant à moi découvert un pan de l'histoire que je ne connaissais que trop mal.
Et puis, il y a l'intime, un sentiment d'être un intrus dans l'histoire de famille de Thierry. Il y livre avec une grande honnêteté sa relation avec son père. Il parle de Jim, le jeune adulte, le soldat, l'homme, le tueur, le père. J'ai parfois eu l'impression d'assister à l'expression vengeresse d'une colère sourde, mais aussi à de l'admiration, à un véritable amour, à beaucoup de rancoeur et pourtant une certaine reconnaissance, ce que peut être une relation avec un père, le meilleur comme le pire.
Le récit de la vie de son père est entrecoupé de réflexions sur la démarche de l'auteur, ses pensées au moment de ce véritable travail sur lui qu'a été l'écriture de cet ouvrage. Si ça ne prend pas le dessus sur l'histoire de Jim, ces apartés apportent une profondeur étonnante à l'oeuvre et à l'histoire, un second niveau à la lecture.
Cette lecture m'a remué, j'en sors fatigué après une lecture rapide, presque frénétique, la tête pleine de réflexions, de remises en questions. Je vois ce livre comme un moteur. Thierry y fait part d'une démarche capitale et difficile, elle m'encourage à aller à la rencontre de ce passé.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus