AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Kikujiro


Kikujiro
  09 avril 2017
Je suis un usager quotidien du vélo, aussi bien pour le côté pratique que pour le plaisir. J'ai laissé tomber la voiture il y a quelques années et parcourir 15 kms pour me rendre au travail chaque jour et en revenir me procure bien plus de satisfaction que de faire le même trajet en auto. Donc, je suis un adepte fervent du vélo et j'essaie de convertir mon entourage, même si c'est parfois un peu difficile. Un livre documentaire sur le vélo pour un jeune public, je voyais ça comme un moyen de plus pour faire connaître les vertus du cyclisme à mes neveux et nièces. Il faut dire qu'on ne trouve pas beaucoup de livres sur le sujet.
Eh bien j'ai été très déçu. Les dessins sont rigolos et colorés, mais ils n'ont pas vraiment d'intérêt. On ne trouve pas dans ce livre, par exemple, de schéma simple d'un vélo, qui permettrait de comprendre comment celui-ci fonctionne. Alors quand le texte aborde à toute vitesse la question de la chambre à air ou le changement de vitesses, il est à peu près certain que les enfants ne comprendront pas à quoi sert la chambre à air ou comment marchent les vitesses. Ils comprendront encore moins pourquoi il était mal vu pour les femmes de faire du vélo au 19ème siècle. J'ai fait l'expérience avec un public réduit, et c'était loin d'être positif !
On a 15 pages de textes très courts, qui survolent le sujet à grande vitesse, si bien que les enfants n'apprennent pas grand-chose. On passe d'un siècle à l'autre en deux secondes, d'un bout du monde à l'autre tout aussi vite et on ne s'arrête jamais sur rien. La Chine et les Pays-bas auraient peut-être mérité un peu plus d'attention ! de plus, ce livre a un côté très parisien, puisqu'il dit en gros que seules les femmes parisiennes faisaient du vélo au 19ème siècle et que seules les grandes métropoles offrent des services de vélos en libre-service. J'habite à Dijon où cela existe depuis presque aussi longtemps qu'à Paris, et nous savons tous de que très nombreuses villes dans le monde qui ne sont pas des capitales ou des mégapoles proposent la même chose. Et il existe aussi beaucoup d'autres offres de service autour du vélo !
Je suis aussi très choqué que le livre n'évoque presque pas le côté écologique ni le côté sportif et hygiénique du vélo. Je ne parle pas des courses cyclistes, mais du fait que la pratique du vélo apporte beaucoup au point de vue de la santé. Je ne m'étends pas sur l'écologie, il est stupide qu'un livre sur le vélo n'aborde pratiquement pas la question. Et il n'est jamais question des mauvaises pratiques des automobilistes qui ne respectent pas les cyclistes. Il aurait été intéressant de comparer la conduite des automobilistes des Pays-bas et celle des automobilistes français, qui sont assez affreux sur ce point. En effet, vu qu'il s'agit d'un livre pour les enfants, l'effet sur les parents aurait pu être très intéressant, puisqu'on sait que les enfants arrivent à les sensibiliser sur certains points.
Au total, je n'ai pas trouvé ce livre intéressant, et , pire, il n'a presque rien apporté aux enfants que j'ai vus le lire. Ils avaient 10 000 questions à poser sur le sujet, le livre ne répond à aucune et ne leur donne aucune piste pour chercher d'eux -mêmes les réponses. Et ces réponses, leurs parents, souvent, ne les ont pas non plus.
Commenter  J’apprécie          41



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (4)voir plus